Nous suivre Industrie Techno

Dossier Trafic maritime : un océan de données

Trafic maritime : un océan de données

© Derell Licht/Flickr

Obsolète, le radar naval ? Indispensable depuis le naufrage du Titanic en 1912, la télédétection par ondes électromagnétiques est concurrencée, depuis les années 1990, par l’AIS (« Automatic Identification System »). Ce système d’identification automatique, devenu obligatoire pour les navires de plus de 300 tonneaux de jauge brute en 2004, permet les échanges automatisés d’informations par ondes radio très haute fréquence. Aujourd’hui, des satellites sont capables de capter un grand nombre de messages AIS simultanément (S-AIS), ce qui propulse le secteur maritime dans le big data et ouvre un marché de la cartographie du trafic maritime. Industrie & Technologies dresse le portrait de ses principaux acteurs.

[Un océan de données] Le weather-routing, un vecteur d’amélioration des données AIS

[Un océan de données] Le weather-routing, un vecteur d’amélioration des données AIS

Transport de marchandises, pêche, bateaux de croisière… Toutes les flottes sont tracées en temps réel grâce[…]

16/08/2019 | Big Data
[Un océan de données] Les trackeurs, vitrine du marché de la donnée maritime

[Un océan de données] Les trackeurs, vitrine du marché de la donnée maritime

Transport de marchandises, pêche, bateaux de croisière… Toutes les flottes sont tracées en temps réel grâce[…]

08/08/2019 | Big Data
[Un océan de données] L’AIS, quand le secteur maritime prend le virage du big data

[Un océan de données] L’AIS, quand le secteur maritime prend le virage du big data

Dans le secteur maritime, l’Automatic Identification System (AIS), un dispositif de transmission de messages par ondes radio à[…]

01/08/2019 |

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies