Nous suivre Industrie Techno

Un nouvel OGM résistant aux herbicides

Au lendemain de la levée du moratoire européen sur les OGM, les start-up californiennes Verdia, Maxygen et le numéro 1 mondial des semences, Pioneer Hi-Bred (Johnston, Iowa), ont créé un maïs OGM résistant au glyphosate, l'herbicide le plus vendu au monde.

Jusqu'à présent, seul Monsanto commercialisait des OGM résistants à cette molécule qu'il a découverte, brevetée et qu'il vend sous le nom de Roundup. Aujourd'hui, Monsanto n'a plus l'exclusivité des droits sur la vente de glyphosate, son brevet sur la molécule étant tombé dans le domaine public. D'autres industriels se sont donc lancés sur ce marché juteux et ont mis au point un nouveau maïs transgénique tolérant le glyphosate. Son mécanisme de résistance est fondamentalement différent du premier : contrairement à l'OGM de Monsanto, cet OGM dégrade la molécule au lieu de l'accumuler. Par ailleurs, il supporte des doses de glyphosate bien supérieures par rapport au maïs transgénique de Monsanto, et ne présente aucun défaut de croissance.

l'impact

Le principal argument des anti-OGM contre le maïs transgénique de Monsanto est qu'il accumule l'herbicide et peut donc être nocif pour la santé. Avec ce nouvel OGM, Pioneer Hi-Bred a les moyens de casser le monopole de Monsanto et de revaloriser l'usage des OGM.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0859

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un concours pour doper la cybersécurité des industries agroalimentaires et navales

Un concours pour doper la cybersécurité des industries agroalimentaires et navales

Le Village by CA Finistère, accélérateur de start-up du Crédit agricole installé à Brest, s’associe[…]

27/08/2019 | NavalThales
La robotique agricole en forum international à Toulouse

La robotique agricole en forum international à Toulouse

Le MIT détecte les aliments contaminés grâce aux étiquettes RFID

Le MIT détecte les aliments contaminés grâce aux étiquettes RFID

L’IA au service des offres promotionnelles de l'agroalimentaire

L’IA au service des offres promotionnelles de l'agroalimentaire

Plus d'articles