Nous suivre Industrie Techno

Un nouveau responsable du design chez Renault

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
En septembre prochain, Laurens van den Acker remplacera Patrick le Quément au poste de Directeur du Design Industriel du groupe Renault.


Patrick le Quément, Directeur du Design Industriel du groupe Renault, membre du Comité de Direction, quittera l'entreprise le 30 octobre 2009, après 22 années de service.

Il sera remplacé par Laurens van den Acker, issu de chez Mazda Motor, qui sera nommé Directeur du Design Industriel du groupe Renault dès septembre. A ce titre, il rapportera à Patrick Pélata, Directeur Général Délégué aux Opérations.

Du style au design

L'arrivée de Patrick le Quément avait marqué l'entrée de Renault dans l'ère du "design automobile", car jusque là le "style" était le parent pauvre de la chaîne du développement de nouveaux véhicules, les dirigeants de la "Régie" privilégiant avant tout la technique.

Il a su mettre en place une direction du design et faire en sorte qu'elle soit impliquée dès les étapes amont des projets, en la plaçant directement sous l'autorité des présidents successifs (Raymond Lévy, Louis Schweitzer, puis Carlos Ghosn) et non plus des directeurs techniques. Il a aussi fortement limité le recours aux designers extérieurs en développant la taille et les compétences ses équipes, ainsi qu'en les dotant, depuis l'arrivée au Technocentre de Guyancourt, d'outils numériques modernes. Il a aussi su mettre en place un réseau de centres de design à l'extérieur du Technocentre, afin qu'ils puissent capter au mieux les tendances du moment.



Z.E. Concept présenté par le Design Renault en 2008


Quant aux qualités fonctionnelles et esthétiques des véhicules sortis par Renault durant ce règne, chacun restera juge. Et nous ne pourrons pas comparer avec le nouveau style que ne manquera pas d'apporter Laurens van den Acker avant 2012.

Une pincée d'originalité

Il faut dire que cet adepte du design organique, où les lignes d'une voiture doivent s'inspirer de la nature pour mieux s'y intégrer, a produit chez Mazda Motor un certain nombre de concepts-cars (Nagare, Ryuga...) qui ne laissent pas indifférents.





La Ryuga présentée par Mazda Design en 2007


Reste à savoir si notre constructeur national laissera suffisamment de liberté à cet artiste, qui sculpte les flancs de ses voitures avec l'aide du vent, pour créer des véhicules de série qui se démarquent de la concurrence.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus :

La carrière de Patrick le Quément (cliquez ici)

La carrière de Laurens van den Acker (cliquez ici)


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles