Nous suivre Industrie Techno

Un nouveau prix pour les biotechs

Muriel de Véricourt

Sujets relatifs :

Un nouveau prix pour les biotechs

Clôture le 14 février

© DR

Un concours du Genopole d'Evry vise à distinguer les entreprises innovantes visant à appliquer les biotechnologies à l'industrie, l'environnement et l'agronomie. Le premier prix est de 70 000 euros.

Avis aux porteurs de projet ! Pour soutenir l’essor des biotechnologies, le Génopole d’Evry lance un concours de créations d’entreprises innovantes de biotechnologies dédiées à l’industrie, l’environnement ou l’agronomie, dont les candidatures sont ouvertes jusqu’au 14 février.

Après une pré-sélection, les meilleurs candidats seront invités au Génopole le 15 mars prochain pour une journée de travail et d’éclairages sur les outils juridiques et financiers indispensables aux créateurs d’entreprise. Les prix seront remis neuf jours plus tard lors du Forum de la convergence des biotechnologies.

Le gagnant de cette première édition remportera 70 000 euros et intégrera le parc technologique dédié aux sciences de la vie. Des prix spéciaux d’un montant de 40 000 euros seront également décernés par le jury.

Muriel de Vericourt 

Pour en savoir plus, consultez le site du Génopole

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Ce 2 novembre se tient dans un format virtuel le colloque "Interface Cerveau-Machine" organisé par l'Académie des[…]

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Ils mettent des neurones en cages

Ils mettent des neurones en cages

Plus d'articles