Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un nanomatériau hybride, catalyseur puissant pour piles à hydrogène et électrolyseurs

Alexandre Couto
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un nanomatériau hybride, catalyseur puissant pour piles à hydrogène et électrolyseurs

Des chimistes du Centre interuniversitaire de recherche et d’ingénierie des matériaux (CIRIMAT/CNRS), et des universités d’Aalto (Finlande) et de Vienne (Autriche) ont mis au point un nouveau catalyseur, moins coûteux et plus performant, pour les réactions électrochimiques impliquant l’oxygène. Mettant en œuvre une association de nanotubes de carbone, de graphène et de métaux catalytiques, ce catalyseur est moins coûteux à produire et fonctionne aussi bien pour les étapes de consommation que de production d’oxygène, deux réactions essentielles à l’électrolyse de l’eau et au fonctionnement des piles à combustibles. Ces travaux ont été publiés fin mars dans la revue ACS Catalysis.

L'utilisation de l'oxygène dans les piles à combustible s'appuie sur la réduction de ce dernier (réaction de réduction de l'oxygène, ORR) et représente une alternative prometteuse aux énergies fossiles pour la production d'énergie électrique. La production d'oxygène (réaction d’évolution de l’oxygène, OER) est aussi concomitante de la production de l’hydrogène dans les électrolyseurs. Ces deux réactions de production et de consommation de l'oxygène sont toutefois très énergivores et nécessitent des catalyseurs performants pour que la technologie demeure rentable. « Les catalyseurs facilitent la mise en contact entre les réactifs et diminuent l'énergie et le temps nécessaires pour réaliser une[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

De gros moyens, des délais raccourcis, un large éventail de technologies mises en œuvre, plusieurs essais cliniques en[…]

Avec son éolienne offshore de 14 MW, Siemens Gamesa veut détrôner l’Haliade-X de General Electric

Avec son éolienne offshore de 14 MW, Siemens Gamesa veut détrôner l’Haliade-X de General Electric

Dissocier un mélange d'hydrogène et de gaz naturel : GRTgaz va tester la séparation membranaire en Allemagne

Dissocier un mélange d'hydrogène et de gaz naturel : GRTgaz va tester la séparation membranaire en Allemagne

Un procédé montre le potentiel des MXenes pour les batteries à forte puissance

Un procédé montre le potentiel des MXenes pour les batteries à forte puissance

Plus d'articles