Nous suivre Industrie Techno

Un muscle artificiel à l’étude

Muriel de Véricourt

Sujets relatifs :

, ,
Un muscle artificiel à l’étude

Structure tri-dimensionnelle d'un module de type I de la Titine ou Connectine dont les chercheurs ont reproduit le propriété dans un matériau caoutchouteux.

© DR

A partir d'un polymère, des chercheurs ont créé un matériau dont les propriétés ressemblent à celles des muscles.

Un matériau qui mime les propriétés élastiques des muscles a été créé par une équipe de scientifiques américains et canadiens, qui rapportent leurs travaux dans la prestigieuse revue scientifique Nature en date du 06 mai.

Les chercheurs ont modifié un polymère pour créer un matériau caoutchouteux, qui reproduit les propriétés d’une protéine de très grande taille impliquée dans les propriétés élastiques des muscles, la titine ou connectine.

L’une des caractéristiques de la titine est sa capacité à dissiper l’énergie en se déroulant lorsqu’elle est soumise à une importante force d’élongation, ce qui prévient efficacement les dommages des tissus trop sollicités, expliquent les auteurs dans cet article. C’est cette particularité que les scientifiques ont réussi à imiter en modifiant des protéines élastomères artificielles pour copier l’architecture moléculaire des molécules de titine.

Ce matériau pourrait servir de plate-forme destinée à aider la régénération du muscle, sous réserve de la démonstration de sa compatibilité avec les tissus du corps humain. Les scientifiques envisagent par ailleurs de chercher à mimer les propriétés spécifiques des différents types de muscles.

Muriel de Vericourt
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles