Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un moule en hydrogel pour détecter des particules cancérogènes

Maëlle Becuwe

Sujets relatifs :

De l’hydrogel pour détecter et analyser les microARN grâce à un faisceau laser a été mis au point au sein de l’entreprise britannique FireFly BioWork. Cette méthode, appelée Optical Liquid Stamping (OLS), offre une alternative plus rapide et moins onéreuse aux solutions existantes pour prévenir la présence dans l’organisme de microARN, responsables de nombreuses maladies, dont les cancers.

L’OLS consiste à imprimer sur l’hydrogel la structure du microARN recherché, à laquelle est ajoutée la structure d’une molécule témoin fluorescente. Les microARND viennent se fixer dans les moules ainsi créés, ainsi que la molécule « moucharde » fluorescente. Les particules figées dans l'hydrogel défilent ensuite dans un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

Tiamat Energy a annoncé le 21 novembre son intention de construire la première ligne de production de batteries sodium-ion au monde,[…]

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Plus d'articles