Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un moule en hydrogel pour détecter des particules cancérogènes

Maëlle Becuwe

Sujets relatifs :

De l’hydrogel pour détecter et analyser les microARN grâce à un faisceau laser a été mis au point au sein de l’entreprise britannique FireFly BioWork. Cette méthode, appelée Optical Liquid Stamping (OLS), offre une alternative plus rapide et moins onéreuse aux solutions existantes pour prévenir la présence dans l’organisme de microARN, responsables de nombreuses maladies, dont les cancers.

L’OLS consiste à imprimer sur l’hydrogel la structure du microARN recherché, à laquelle est ajoutée la structure d’une molécule témoin fluorescente. Les microARND viennent se fixer dans les moules ainsi créés, ainsi que la molécule « moucharde » fluorescente. Les particules figées dans l'hydrogel défilent ensuite dans un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles