Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un moule en hydrogel pour détecter des particules cancérogènes

Maëlle Becuwe

Sujets relatifs :

De l’hydrogel pour détecter et analyser les microARN grâce à un faisceau laser a été mis au point au sein de l’entreprise britannique FireFly BioWork. Cette méthode, appelée Optical Liquid Stamping (OLS), offre une alternative plus rapide et moins onéreuse aux solutions existantes pour prévenir la présence dans l’organisme de microARN, responsables de nombreuses maladies, dont les cancers.

L’OLS consiste à imprimer sur l’hydrogel la structure du microARN recherché, à laquelle est ajoutée la structure d’une molécule témoin fluorescente. Les microARND viennent se fixer dans les moules ainsi créés, ainsi que la molécule « moucharde » fluorescente. Les particules figées dans l'hydrogel défilent ensuite dans un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

L'électrolyseur de 2 mégawatts au cœur de l'usine de production d'hydrogène décarboné[…]

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles