Nous suivre Industrie Techno

Un moniteur LCD aux couleurs plus naturelles

R. L.

Sujets relatifs :

, ,

LE RÉTROÉCLAIRAGE PAR DIODES, adopté par le constructeur japonais NEC, préserve l'étendue et le naturel des couleurs affichées à l'écran.

L'électronicien japonais NEC échantillonne un nouveau module d'affichage à écran LCD de 21,3 pouces (54 cm). Destiné à la construction de moniteurs informatiques haut de gamme, ce module améliore le rendu des couleurs grâce à une gamme de tons plus tendue et plus naturelle que celles des afficheurs LCD disponibles sur le marché.

Le secret réside dans un système de rétroéclairage qui ne délave plus les couleurs. Au lieu d'une lampe à tube fluorescent CCFL (Cold Cathode Fluorescent Lamp), NEC utilise désormais un réseau de 216 diodes électroluminescentes (Del) fournies par l'américain Lumileds. Les différents tons de colorimétrie affichés à l'écran sont reproduits à partir des trois couleurs primaires rouge, vert et bleu des diodes.

 

Un procédé déjà utilisé pour des téléviseurs

 

Ce système de rétroéclairage étend la gamme de couleurs à 105 % du spectre du standard vidéo américain NTSC, contre 65 à 75 % pour les LCD classiques. Il résout du même coup le problème d'environnement. En effet, les matières dangereuses, comme le mercure, contenues dans les lampes CCFL, ne sont plus utilisées dans la fabrication de ces nouveaux écrans.

Sony a été le premier à proposer cette technologie sur deux téléviseurs LCD à haute définition de 40 et 46 pouces en cours de lancement en France. NEC semble le suivre mais dans le domaine informatique. Les applications visées ne relèvent pas de la bureautique traditionnelle. Elles se situent plutôt dans des domaines professionnels pointus où la qualité d'affichage et des couleurs est primordiale : édition de photo numérique, PAO, CAO, etc.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0868

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Centraliser les données de cybersécurité de différentes sources pour assurer une analyse globale en évitant la[…]

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Dossiers

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Des millions de modèles de machine learning pour accélérer le contrôle qualité chez Volkswagen

Des millions de modèles de machine learning pour accélérer le contrôle qualité chez Volkswagen

Plus d'articles