Nous suivre Industrie Techno

Un microcontrôleur 50 % plus sobre

Ridha Loukil
Un microcontrôleur 50 % plus sobre

La nouvelle famille de microcontrôleurs 32 bits de Panasonic

Il est proposé par Panasonic pour une grande variété d'applications nécessitant une baisse de la consommation d’énergie.

Panasonic met ses microcontrôleurs 32 bits au régime. Le géant japonais de l’électronique introduit la gamme MN103L, présentée comme 50 %  plus sobre que la génération précédente. De quoi réduire à la fois le coût et la consommation d’énergie dans des applications comme l’automobile, la bureautique et les équipements ménagers. Sa production en volume devrait débuter en janvier 2011.

Ces microcontrôleurs sont particulièrement indiqués pour les équipements nécessitant une faible consommation de courant en mode veille. Selon Panasonic, ils offrent une réduction de 50 % dans ce regime. Parce qu’ils fonctionnent à des tensions faibles comprises entre 2,2 et 5,5 V, et utilisent un coeur de traitement deux fois plus efficace, ils peuvent aussi réduire la consommation d’énergie en fonctionnement dans les mêmes proportions.

Ces puces favorisent également la miniaturisation électronique puisqu’elles réclament moins de composants externes, comme la mémoire Eeprom. Elles intégrent notamment de la mémoire Flash, l’interface analogique et l’oscillateur.

Panasonic a déposé 11 brevets au Japon et 6 à l’international pour protéger cette innovation.

Ridha Loukil

pour en savoir plus : http://panasonic.co.jp

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles