Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un métal-composite antibactérien peu coûteux

Philippe Passebon

Sujets relatifs :

,
Un métal-composite antibactérien peu coûteux

Traitement d'une toiture avec le métal composite métalskin

© Meto&Co

Un composite présentant les mêmes propriétés antibactériennes que le cuivre massif, mais bien moins coûteux, a été développé par l’entreprise Meto&Co.

Le «métal-composite» est un alliage à base de cuivre (92 % en masse), auquel sont ajoutées des résines plastiques, ainsi que du manganèse et du phosphore. Une technique utilisée depuis la fin des années 1990 dans les marchés de niche de la décoration permet ensuite de projeter ce métal-composite sur des objets pour les rendre métalliques. « Nous avons développé des applications techniques en utilisant ce même procédé », détaille Stéphane Pénari, le PDG de Meto&Co, créée en 2007. « Nous sommes les premiers à avoir eu cette idée ». Plus précisément, le procédé de fabrication consiste à associer le métal sous formes de granulats micronisés à un liant polymère et un catalyseur. Le métal et le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Le géant français du numérique s’associe au projet européen de recherche COSMIC, qui vise à détecter[…]

17/07/2019 | Transport
La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Plus d'articles