Nous suivre Industrie Techno

Un matériau plus conducteur que le graphène

Ludovic Fery
Un matériau plus conducteur que le graphène

un transistor conçu à partir de couches simples de molybdénite

© EPFL DR

Des chercheurs suisses ont fabriqué des transistors à partir de molybdénite, un minéral qui entre dans la composition des aciers. Ses propriétés électriques en feraient un matériau plus intéressant que le graphène.

De par son faible coût de production et ses grandes facultés de résistance, le graphène parait prometteur pour la conception de matériaux composites et d’éléments électroniques. Néanmoins, pour des applications de type transistor, il faut transformer le cristal afin qu’il devienne un bon conducteur. Et cette opération est complexe, ou nécessite des hauts niveaux d’énergie.

A contrario, la molybdénite (une espèce minérale formée de sulfure de molybdène - MoS2 - avec des traces d'argent, or, rhénium, rhodium et sélénium) constitue naturellement un bon conducteur. Des chercheurs du Laboratoire d’électronique et structures à l’échelle nanométrique (LANES) à Lausanne (Suisse), ont conçu des transistors à partir de ce minéral sous la forme de couches simples.

Le minéral favorise la circulation des électrons dans la matière, sans être aussi volumineux que le silicium. En veille, les transistors consomment par ailleurs jusqu’à 100 000 fois moins d’énergie que ce dernier.   

Un autre avantage de la molybdénite sur ses concurrents est qu’elle est disponible en grande quantité à la surface du globe.

Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Le géant français du numérique s’associe au projet européen de recherche COSMIC, qui vise à détecter[…]

17/07/2019 | Transport
La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Plus d'articles