Nous suivre Industrie Techno

Un matériau nanoporeux pour le stockage de l'hydrogène

Industrie et Technologies
Une équipe de l'Institut Lavoisier a mis au point un matériau nanoporeux, le téréphtalate de chrome. Des débouchés en tant que nanoréservoir ou nanoréacteur sont envisagés.

L'équipe dirigée par Gérard Ferey à l'Institut Lavoisier (CNRS/université de Versailles) a combiné ses compétences en chimie raisonnée et en simulation numérique pour développer un nouveau matériau nanoporeux. Il s'agit de téréphtalate de chrome présentant des pores de 2,9 et 3,4 nanomètres de diamètre et une surface spécifique adsorbante de 6 000 m2 par gramme. A titre de comparaison, le précédent record détenu par un autre matériau nanoporeux est de 4 500 m2/g.

Vue en perspective de la grande cage de
MIL-101 (diamètre accessible de 3.4 nm).
Les atomes de chrome sont en vert, ceux de
l'oxygène et de carbone sont respectivement
en jaune et blanc. Les molécules d'eau sont en bleu pâle.
(Photo disponible à la photothèque du CNRS)
© Institut Lavoisier

Selon l'article qui vient de paraître dans Science, ce matériau nanoporeux se présente comme un candidat sérieux pour le stockage de gaz, en particulier de l'hydrogène pour de futures piles à combustibles. Sa maille atteignant 700 000 angströms avoisine celle des protéines. Les pores de ce matériau pourraient aussi accueillir en quantité importante des espèces moléculaires volumineuses, comme des ions de Keggin, ou même certains médicaments.

Outre ses capacités en tant que nanoréservoir, les chercheurs ont montré le potentiel de ce matériau sous forme de nanoréacteur. Ils ont en effet réussi à synthétiser in situ des nanoparticules semi-conductrices de sulfure de zinc. Enfin, les nanopores du matériau pourraient aussi servir de moule et permettraient d'étudier la nanophysique de ce type de solide.

Michel Le Toullec 

Pour en savoir plus : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/751.htm?debut=0 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles