Nous suivre Industrie Techno

Un Mastère Spécialisé Ouvrage Maritimes et Portuaires à l’ESITC de Caen

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Un Mastère Spécialisé Ouvrage Maritimes et Portuaires à l’ESITC de Caen

Répondre aux grands défis de l'amménagement du territoire et du respect de l'environnement.

© DR

L’Ecole Supérieure d’Ingénieurs des Travaux de la Construction de Caen ouvre, pour la rentrée 2011, un Mastère Spécialisé ‘‘Ouvrages Maritimes et Portuaires’’, accrédité tout récemment par la Conférence des Grandes Ecoles.

Cette formation de niveau Bac+6, proposée dès la rentrée 2011 par l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs des Travaux de la Construction de Caen (ESITC Caen), répond à un besoin exprimé des entreprises, des collectivités territoriales et des instances nationales en collaborateurs hautement qualifiés leur permettant de négocier avec succès le développement des échanges commerciaux, la protection des populations et du littoral, ainsi que la conversion énergétique.

L’objectif est de former des ingénieurs spécialisés et des cadres techniques de haut niveau capables de se positionner comme référents nationaux et internationaux dans le domaine des ouvrages portuaires, maritimes et des projets d’énergie marine renouvelable, avec la maitrise des impacts environnementaux. La durée de la formation est d’un an, dont 6 mois de mission en entreprise. L’anglais est la langue d’enseignement privilégiée, mais les supports de cours sont bilingues.

Une réponse aux besoins à venir

Le gouvernement français a récemment insisté, notamment lors de l’annonce de l’appel à projets pour les parcs éoliens maritimes, sur l’urgence de renforcer les compétences techniques dans les domaines de la conception et réalisation de complexes portuaires, maritimes et énergétiques.

Forte de sa proximité avec les côtes de la Manche et en phase avec les projets actuellement en cours dans la région (implantation d’hydroliennes au large de La Hague, parc d’éoliennes au large de Courseulles sur Mer etc.), ESITC Caen répond à ce besoin réel en ouvrant cette nouvelle formation.

C’est la raison pour laquelle de nouveaux collaborateurs, professionnels hautement spécialisés, chercheurs internationalement reconnus, et partenaires professionnels ont rejoint l’Ecole pour la mise en œuvre de ce MS. Ils sont issus de concessionnaires, contractants et maîtres d’ouvrages (portuaires, éoliens…), Centre d’Etudes Techniques Maritimes et Fluviales (CETMEF) ; d’ingénieries du secteur (Egis, Sogreah…) ; de grands groupes : Vinci (EMCC, TPC), Bouygues, Eiffage ‘‘Travaux maritimes et fluviaux’’.

« La Manche est l’une des voies maritimes les plus empruntées au monde. Du fait notamment de sa situation géographique, l’ESITC Caen a toujours proposé des cours de travaux maritimes dans le cursus des élèves-ingénieurs. L’ouverture du Mastère Spécialisé ‘‘Ouvrages maritimes et portuaires’’ en est la suite logique. Cette formation haut de gamme répond aux problématiques actuelles et arrive au bon moment au regard des projets d’envergure nationale et internationale qui émergent aujourd’hui », explique Hélène Grimault-Duc, Directrice de l’ESITC Caen

Une formation de haut niveau

La formation vise à intégrer l’ensemble des phases du développement des complexes portuaires, maritimes et énergétiques, de la conception jusqu’à la mise en œuvre, et fait une large part aux techniques de laboratoire et in situ ainsi qu’à l’analyse numérique. La démarche demandée lors de la conception et de la réalisation est présentée avec une préoccupation de l’impact environnemental et une volonté d’intégration positive.

Reposant sur des interventions de professionnels de la construction (40 % des enseignements) et d’équipes de recherche spécialisées dans les thématiques du génie civil et du génie portuaire, le programme intègre les dernières avancées dans les disciplines requises. Parmi celles-ci :
 

  • Gestion et Intégration des aménagements portuaires et maritimes ;
  • Modélisations numériques de calculs complexes (houle ; structure ; géotechnique) ;
  • Maîtrise et analyse des techniques de laboratoire et In situ (Hydraulique et Géotechnique) ;
  • Energies marines renouvelables.
     

Ce MS s’adresse à la fois aux jeunes ingénieurs titulaires d’un diplôme de niveau Bac+5, ainsi qu’aux cadres expérimentés, en formation continue, souhaitant se spécialiser afin de gérer les activités portuaires, du trafic portuaire à la maintenance des installations, participer à la conception des différents ouvrages et structures maritimes, développer des projets éoliens et énergies renouvelables en mer, réaliser des complexes portuaires aux exigences multidisciplinaires dans une logique de maîtrise de l’impact environnemental ou participer à la protection et l’aménagement du littoral.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.esitc-caen.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ecoles d'ingénieurs : 20e classement annuel

Dossiers

Ecoles d'ingénieurs : 20e classement annuel

Comme chaque année, nous publions notre classement exclusif des écoles d’ingénieurs, qui reflète l'implication[…]

26/02/2016 | Start-upFormation
Palmarès exclusif : les dix écoles d’ingénieurs championnes de l’innovation

Palmarès exclusif : les dix écoles d’ingénieurs championnes de l’innovation

La réalité virtuelle entre dans les lycées techniques

La réalité virtuelle entre dans les lycées techniques

Modélisation de la conception innovante

Modélisation de la conception innovante

Plus d'articles