Nous suivre Industrie Techno

Un laboratoire d’excellence pour les matériaux dentaires

Jean-François Preveraud

Mis à jour le 21/05/2015 à 14h29

Sujets relatifs :

, ,
Un laboratoire d’excellence pour les matériaux dentaires

Faciliter l'innovation en dentisterie

© DR

Illustration de la collaboration public/privé, Anthogyr et l’Insa de Lyon vont inaugurer le LEAD, un laboratoire commun dédié à la recherche et l’innovation dans le domaine des biomatériaux à usage dentaire.

Dans le cadre de l’appel d’offres LabCom de l’Agence nationale de la recherche (ANR), destiné à soutenir des partenariats entre recherche publique et PME, la société Anthogyr et le laboratoire Matériaux, ingénierie et science (MATEIS) de l’Insa de Lyon vont inaugurer la semaine prochaine le laboratoire commun LEAD (Laboratoire d’excellence pour applications dentaires). Pour mémoire, le MATEIS est dirigé par Jérôme Chevalier, tout récent lauréat de la Médaille de l’innovation 2015 du CNRS. Ce projet est financé à hauteur de 300 k€ sur 3 ans par l’ANR.

Le LEAD a pour objectif de promouvoir la recherche et l’innovation dans le domaine des biomatériaux à usage dentaire en s’appuyant sur l’expertise dans la fabrication et le développement d’instruments, d’implants et de restaurations dentaires d’Anthogyr et sur les compétences internationalement reconnues du MATEIS en science des matériaux. Cet échange favorisera l’acquisition commune de nouvelles connaissances et l’émergence rapide de nouvelles solutions dans un domaine en recherche constante d’innovations, pour se démarquer sur un marché international très compétitif.

Augmenter la durée de vie des implants

Les projets ciblent différentes classes de matériaux (métaux, céramiques, verres, polymères, composites), avec pour objectif d’améliorer leurs caractéristiques mécaniques, biologiques et esthétiques, en lien avec les évolutions actuelles dans le monde de la dentisterie numérique, par exemple dans le domaine de la fabrication additive. Les scientifiques tenteront notamment d’optimiser les propriétés des alliages métalliques biomédicaux ou des céramiques à base de zircone en les rendant plus résistants à long terme, plus stables dans le temps et mieux intégrés aux tissus, augmentant ainsi la durée de vie des implants et optimisant le capital osseux de chaque patient.

Dans le cadre de cet accord, le MATEIS met à disposition du LEAD l’ensemble de ses moyens expérimentaux, notamment ses moyens de caractérisation mécanique (machines de traction/compression, machines de fatigue), de caractérisation (microscopie optique et électronique), de traitements thermiques et d’élaboration par frittage. Enfin, l’endommagement des matériaux pourra être aussi étudié grâce aux deux tomographes disponibles au laboratoire MATEIS. De son côté, Anthogyr met à disposition ses moyens d’essai, de prototypage et de production, notamment une machine d’impression 3D par frittage sélectif. Le LEAD mobilisera six personnes du MATEIS et quatre d’Anthogyr. Il va aussi générer deux recrutements dont un doctorant.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://mateis.insa-lyon.fr/lead

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un procédé pour plier le verre sans le dégrader

Fil d'Intelligence Technologique

Un procédé pour plier le verre sans le dégrader

Grâce au four qu’ils ont développé, des chercheurs de l’Institut Fraunhofer pour la mécanique des[…]

Au salon K 2019, la plasturgie mondiale pousse le recyclage chimique

Au salon K 2019, la plasturgie mondiale pousse le recyclage chimique

Les actus techno du mois

Exclusif

Les actus techno du mois

Lubrizol : la CFE-CFDT réclame un bureau d’enquête accident à l'image du BEA de l'aéronautique

Lubrizol : la CFE-CFDT réclame un bureau d’enquête accident à l'image du BEA de l'aéronautique

Plus d'articles