Nous suivre Industrie Techno

Un interrupteur électrique sans fil et sans pile

DÉVELOPPEMENT

Un interrupteur qui génère sa propre énergie ! Tel est le prototype dévoilé par Schneider Electric. Il communique sans fil grâce au protocole radio ZigBee mais ne nécessite aucune pile pour son alimentation électrique. Il génère lui-même le courant nécessaire à son fonctionnement par un procédé électromagnétique. Le fait d'appuyer sur le bouton pour commander un système d'éclairage et autres appareils électriques déplace un aimant. Ce déplacement induit dans une bobine un courant électrique utilisé opportunément par le module de communication ZigBee pour la transmission de l'ordre de commande.

Il ne s'agit pas du premier produit autoalimenté en énergie chez Schneider Electric. Mais c'est le premier à combiner à la fois l'autogénération d'énergie et la communication sans fil ZigBee. Ce prototype découle du programme de recherche collaboratif européen Homes qui associe 13 partenaires, dont Schneider Electric, EdF, Philips, le CEA et Watteco, et qui vise à améliorer l'efficacité énergétique dans l'habitat grâce à un contrôle intelligent des appareillages électriques.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0914

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

Le chercheur à l'Ifpen Antoine Fécant a reçu, jeudi 25 novembre, le prix Espoirs de l’Académie des sciences et[…]

Rapport CFE : la moitié de la future consommation européenne d'hydrogène pourrait être importée

Rapport CFE : la moitié de la future consommation européenne d'hydrogène pourrait être importée

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

[Reportage] Comment Genvia industrialise à grande vitesse sa techno d'électrolyse haute température pour l'hydrogène

[Reportage] Comment Genvia industrialise à grande vitesse sa techno d'électrolyse haute température pour l'hydrogène

Plus d'articles