Nous suivre Industrie Techno

Un Institut de l'aviation durable est annoncé à Toulouse pour accélérer la décarbonation de l'aéro

Marina Angel
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un Institut de l'aviation durable est annoncé à Toulouse pour accélérer la décarbonation de l'aéro

© Shutterstock

Des équipes de l'Isae-Supaéro, de l'Enac et de Toulouse School of Economics (TSE) ont jeté les bases de l'ISA, Institute for Sustainable Aviation, dont la création est attendue à Toulouse pour le dernier trimestre 2021. Le projet compte mobiliser très vite d'autres partenaires avec un budget de lancement de 10 millions d'euros.

« C'est un projet unique en Europe, voire au monde, qui va contribuer à accélérer les projets de décarbonisation de l'aéronautique et à positionner Toulouse comme un des centres névralgiques de cette transformation », s'est félicité Laurent Joly.

Intervenant le 14 septembre à Toulouse lors de la semaine de la mobilité aérienne verte et durable, le directeur adjoint de la recherche de l'ISAE-Supaéro a présenté le projet qu'il coordonne de création à Toulouse d'un Institut de l'aviation durable, l'ISA (Institute for Sustainable Aviation).

Son officialisation est prévue avant la fin de l'année 2021. D'ici là, les co-fondateurs du projet, l'Isae-Supaéro, TSE (Toulouse School of Economics) et Enac en tête, déjà rejoints par l'Université Toulouse-I-Capitole, TBS (Toulouse Business School), Météo France et le Cerfacs, cherchent à séduire de nouveaux partenaires.

Ils visent à d'installer une équipe d'une vingtaine d'experts avec un budget de lancement de l'ordre de 10 millions d'euros pour la période 2022-2028. Le montage financier reste à boucler. Les promoteurs du projet comptent mobiliser le PIA4, des outils d'aides à la recherche de la Région Occitanie et plusieurs fondations.

Une démarche pluridisciplinaire

« L'objectif est de rassembler autour de la question de la durabilité de l'aviation un réseau de chercheurs de premier plan dans une démarche interdisciplinaire et une vision holistique des problématiques », a présenté Laurent Joly.

S'il existe déjà des associations en sciences exactes sur des thématiques technologiques majeures, toute l'originalité du positionnement de l'ISA est de prendre en compte l'intégralité des briques technologiques requises dans un environnement global, incluant les sciences sociales.

«  Le changement de paradigme imposé à la filière nécessite une approche plus systémique, qui tienne compte de l'acceptabilité sociale et des contraintes économiques. Les enjeux nécessitent que l'on se parle et que l'on apprenne à travailler ensemble », a insisté Marc Ivaldi, professeur d'économie à la Toulouse School of Economics (TSE) et à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS).

Etablir de nouveaux modèles d'évaluation intégrés

En premier lieu, il s'agit d'établir une méthodologie reconnue pour mesurer la durabilité. Au cœur des premiers champs d'investigation : une analyse holistique de la crise aéronautique, la résilience du secteur face aux fluctuations du trafic aérien, l'analyse du marché de nouveaux carburants bio-sourcés à l'échelle planétaire et l'impact environnemental des trainées de condensation des futurs aéronefs à hydrogène.

« Nous souhaitons établir de nouveaux modèles d'évaluation intégrés, dans le cadre d'une approche scientifique pluridisciplinaire pour éclairer des décisions, qu'elles soient économiques ou politiques », précise Laurent Joly. Des contacts sont en cours avec d'autres établissements d'enseignement supérieur et de recherche d'Occitanie, dont l’Université Toulouse-II-Jean-Jaurès. L'ISA souhaite aussi nouer des partenariats avec des établissements d'autres régions françaises.


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous pouvons déjà réduire de 10 % les émissions de CO2 de chaque vol moyen-courrier », assure Sébastien Fabre DG de SITA for Aircraft

« Nous pouvons déjà réduire de 10 % les émissions de CO2 de chaque vol moyen-courrier », assure Sébastien Fabre DG de SITA for Aircraft

En rachetant la start-up Safety Line en juillet dernier, SITA, spécialiste des technologies de l'information pour le transport[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Trois projets d’avions légers verts présentés lors de la semaine de la mobilité aérienne légère verte et durable à Toulouse

Trois projets d’avions légers verts présentés lors de la semaine de la mobilité aérienne légère verte et durable à Toulouse

La techno d'agrocarburants de deuxième génération BioTfuel entre en phase d'industrialisation

La techno d'agrocarburants de deuxième génération BioTfuel entre en phase d'industrialisation

Plus d'articles