Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un hydrogel ultrarésistant pour la médecine et la soft-robotic

Rémy Demichelis

Le Wyss Institute de Harvard développe un nouveau type d’hydrogel dont les premiers résultats ont été publiés dans la revue Nature dès 2012. Le problème des hydrogels conventionnels est qu’ils « sont très fragiles et cassants », indique l’auteur principal de l’étude, Jeong-Yun Sun. Mais cette fois le produit qui vient d'être créé par le Wyss Institute est 20 fois plus résistant que ses prédécesseurs.

Il est composé à 90 % d’eau et sa force repose sur une combinaison de deux polymères : le polyacrylamide et l’alginate. Le premier est notamment utilisé pour les lentilles de contact. Le second est un extrait d’algues employé comme épaississant dans l’industrie alimentaire. Séparément, ils sont fragiles, mais associés l’un à l’autre, ils offrent une structure moléculaire complexe particulièrement résistante : comme si l’on ajoutait à un filet de pêche un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles