Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un hydrogel bio-inspiré bloquant la formation de glace à très basse température

Un hydrogel bio-inspiré bloquant la formation de glace à très basse température

© Florent Robert

Une équipe de chercheurs sino-américaine a mis au point un revêtement bio-inspiré sous forme de gel qui empêche la formation de glace sur tout type de surface. En agissant à la fois sur la phase de nucléation, de croissance et d’adhésion des cristaux, leur matériau empêche la formation de glace jusqu’à – 30°C. Leurs travaux ont été publiés en ligne dans la revue Matter le 29 janvier dernier.

La glace se forme à la surface d’un matériau selon un procédé en trois étapes. Dans un premier temps, la nucléation correspond à l’apparition des premiers cristaux qui se forment souvent à partir d’impuretés présentes sur la surface. S’en suit une phase de croissance où les cristaux se propagent sur le matériau, puis une dernière phase d’adhésion de la glace sur la surface. En s’inspirant des protéines antigel présentes chez certaines espèces de poissons vivant en Antarctique, les scientifiques ont optimisé[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles