Nous suivre Industrie Techno

Un gant intelligent pour le contrôle à distance du PC

Ridha Loukil
Un gant intelligent pour le contrôle à distance du PC

Le SmartGlove développé à l’école d’ingénieurs Phelma supprime tout intermédiaire entre l’utilisateur et l’ordinateur.

Les étudiants de première année de l’école d’ingénieurs Phelma (issue de l’union de trois écoles de Grenoble INP : ENSPG, ENSERG et ENSEEG) ont développé un gant intelligent, le SmartGlove. Truffé d’électronique, ce prototype se destine aux interfaces gestuelles utilisant la détection infrarouge pour capter et suivre les mouvements des mains. Le développement est mené avec le fabricant de gants FST Handwear.

Une fois enfilé, ce gant permet de contrôler l’ordinateur par les gestes de la main, sans passer par le clavier, la souris ou le pavé tactile. Il peut aussi être utilisé pour les jeux vidéo en remplacement de la manette.

Des adaptations sont envisagées pour des applications industrielles ou médicales.

Le développement va se poursuivre par des études de design, d’intégration électronique, d’optimisation des coûts et d’industrialisation.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles