Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un fluide d’extinction qui ne fait pas de dégâts

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,

Pour lutter efficacement contre l’incendie sans endommager les équipements ni interrompre l’activité, tout en étant respectueux de l’environnement et des réglementations de plus en plus strictes, 3M vient de mettre au point un fluide d’extinction répondant à ces enjeux, tout en présentant un potentiel de réchauffement global (PRG) égal à 1, garantissant la pérennité de son usage.

Le fluide d’extinction Novec 1230 va pouvoir remplacer les solutions synthétiques (gaz halon, hydrofluorocarbures HFC) qui possèdent un haut potentiel de réchauffement climatique, des milliers de fois supérieur à celui du CO2. Ce qui les a fait bannir par certaines réglementations. De plus, sa structure moléculaire, qui comprend un pont d’oxygène,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Tiré par l’hydrogène et l’éolien offshore, le marché des composites se prépare à rebondir selon le JEC

Tiré par l’hydrogène et l’éolien offshore, le marché des composites se prépare à rebondir selon le JEC

Après un plongeon vertigineux en 2020, le secteur des composites devrait renouer avec la croissance à partir de cette année,[…]

[Cahier Technique] Quand les polymères deviennent messagers à l'échelle moléculaire

Avis d'expert

[Cahier Technique] Quand les polymères deviennent messagers à l'échelle moléculaire

Du graphène tiré de pneus usagés renforce le ciment

Du graphène tiré de pneus usagés renforce le ciment

TWB mobilise les laboratoires toulousains autour du projet BioImpulse pour une nouvelle résine adhésive biosourcée

TWB mobilise les laboratoires toulousains autour du projet BioImpulse pour une nouvelle résine adhésive biosourcée

Plus d'articles