Nous suivre Industrie Techno

Un film capteur pour s’assurer de la qualité des aliments

Clément Cygler

Sujets relatifs :

,
Un film capteur pour s’assurer de la qualité des aliments

Pas facile parfois de faire la distinction entre une viande comestible et une avariée. Un nouveau capteur pourrait vous faciliter la tâche en mesurant la concentration de certaines molécules.

© DR

Dans un supermarché, on se pose souvent la question de l’état de fraicheur de certains produits emballés comme le poisson ou la viande. En général, le client fait confiance à la date de péremption mais reste méfiant. Un ré-étiquetage potentiel, des conditions de stockage incertaines ou un risque de rupture de la chaîne du froid sont des événements inconnus par le futur consommateur. Pour chasser tous doutes, un capteur sous forme de film a été développé pour tester la fraicheur du produit.

Des chercheurs de l’Institut Fraunhofer ont mis au point un capteur sous forme de film qui, intégré à l’emballage, fournira un contrôle de qualité fiable. Ce film capteur réagit aux amines biogènes, molécules produites lors de la décomposition d’aliments. Si ces amines sont libérées dans l’air de l’emballage, le film réagit et passe du jaune au bleu en fonction de la concentration de ces molécules révélatrices. Un changement de couleur très visible qui avertit le consommateur de la présence de marchandises avariées.

Basé sur des analyses quantitatives, ce système de contrôle est beaucoup plus sûr que la date de péremption qui est juste une estimation. Par ailleurs, l’industrie alimentaire imposant des mesures d’hygiène draconiennes, le capteur est séparé du produit par une couche perméable uniquement aux amines gazeux.

Développé dans le cadre d’un projet financé par le Ministère fédéral allemand pour l’enseignement et la recherche, ce capteur nouvelle génération est peu coûteux ce qui devrait faciliter son déploiement dans le secteur de l’agroalimentaire.

Clément Cygler
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le cyan du chou

Le cyan du chou

Les enfants apprentis chimistes savent qu’ajouter du bicarbonate de soude à du bouillon de chou rouge donne un beau bleu. Beau, mais pas[…]

Dans l'agroalimentaire, l'inspection par rayons X gagne en polyvalence

Analyse

Dans l'agroalimentaire, l'inspection par rayons X gagne en polyvalence

Un concours pour doper la cybersécurité des industries agroalimentaires et navales

Un concours pour doper la cybersécurité des industries agroalimentaires et navales

La robotique agricole en forum international à Toulouse

La robotique agricole en forum international à Toulouse

Plus d'articles