Nous suivre Industrie Techno

Un engin poseur de voie multi-gabarit

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Un engin poseur de voie multi-gabarit

Les jambes articulées lui permettent de s'adapter à différents gabarits et configurations de chantier.

© DR

Metalliance a réalisé pour les tunnels ferroviaires londoniens de Crossrail quatre portiques de pose de voie capables de modifier leur gabarit en fonction des conditions de transport et de travail.

Les gabarits ferroviaires ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre, il faut donc parfois se monter imaginatif pour faire circuler de gros chargements surtout lorsqu’il s’agit de faire voyager des machines spéciales destinées à la pose des voies en souterrains.

C’est ce qu’a fait Metalliance, une société française spécialisée dans l’étude et la réalisation d’équipements industriels et d’engins mobiles pour la réalisation d’infrastructures, qui s’est vu confier par le groupement ATC (Alstom, TSO et Costain), la conception et la réalisation de quatre MPG (Multi Purpose Gantry - Portique multifonction) destinés à la manutention et la pose des voies ferrées dans les 42 km de souterrains londoniens de la ligne Crossrail.

Afin de pouvoir circuler sur les différents réseaux, tout en restant rapidement utilisables, ces portiques ne voyagent pas démontés mais repliés sur les wagons du train de la rame de pose. Arrivé sur le chantier, le portique se déploie seul et se met dans sa position de travail, posant ses roues sur deux bandes de béton de 56 cm bordant le tunnel. Des capteurs laser et ultrasons assurent alors automatiquement le positionnement de l’engin et son guidage jusqu’à une vitesse de 10 km/h même en courbe. Lorsque l’engin arrive dans l’une des futures stations de la ligne souterraine, ses roues montent une à une sur le quai et les opérations de pose de la voie peuvent continuer comme si de rien n’était. L’engin redescend ensuite ses roues une à une à l’autre extrémité du quai et poursuit sa tâche.

Trois étapes de pose

La pose de la voie s’effectue en trois passes par section de ligne de 2 à 3 km. Le MPG dépose tout d’abord des coupons de rail longs de 100 m sur les bandes de béton, puis il revient déposer entre ces rails des lots de 28 traverses minutieusement positionnées, enfin il met les rails en attente de fixation sur les traverses. A chaque fois, le MPG est équipés d’outils de manutention spécifiques à la tâche à réaliser. La suite des opérations de fixation et d’alignement de la voie est confiée à d’autres rames.

Afin de pouvoir travailler sur des points spécifiques des tunnels de Crossrail, le MPG peut aussi manipuler des panneaux de voies (rails et traverses préassemblés) et même une trémie à béton pesant 14 tonnes. Le MPG justifie ainsi son nom. Deux de ces matériels sont déjà en service. Un troisième va les rejoindre d’ici la fin du mois et un autre d’ici la fin de l’année. Ils poseront alors l’ensemble des voies du réseau Crossrail en deux ans. Vu leurs capacités d’adaptation à de multiples gabarits, ses engins pourraient ensuite être réutilisés sur d’autres chantiers.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.metalliance-tsi.com & http://www.crossrail.co.uk

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Notre-Dame, Sido, Stratolaunch… les meilleures innovations de la semaine

Notre-Dame, Sido, Stratolaunch… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Quelles techniques pour reconstruire la « forêt » de la cathédrale Notre-Dame ?

Quelles techniques pour reconstruire la « forêt » de la cathédrale Notre-Dame ?

Piratage Facebook, énergies marines, drone hydrogène… les meilleures innovations de la semaine

Piratage Facebook, énergies marines, drone hydrogène… les meilleures innovations de la semaine

Cybersécurité, drone à hydrogène, bâtiments imprimés en 3D… les innovations qui (re)donnent le sourire

Cybersécurité, drone à hydrogène, bâtiments imprimés en 3D… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles