Nous suivre Industrie Techno

Un endoscope adapté à l'intestin grêle

Thierry Mah?

Sujets relatifs :

, ,
Un endoscope adapté à l'intestin grêle

Grâce à cet endoscope, le diagnostic des pathologies du duodénum jusqu'à l'iléon terminal est plus aisé.

© D.R.

- Il livre enfin au diagnostic et à l'intervention la totalité du petit intestin.

C'est une révolution dans l'endoscopie, saluée tant au Japon qu'en France (« Victoires de la Médecine 2005 »). En effet, le diagnostic des pathologies de l'intestin grêle, du duodénum jusqu'à l'iléon terminal, était jusqu'ici inaccessible à l'endoscopie : seulement à la chirurgie. C'est à peine si l'entéroscopie permet de visualiser l'iléon terminal, une petite partie de l'intestin grêle et environ 90 cm du duodénum.

Pour stopper certaines hémorragies digestives

Le japonais Fujinon, filiale de Fujifilm, offre un endoscope, dit à double ballon, capable d'explorer cette "Terra Incognita". Bien sûr, les capsules endoscopiques - une minuscule caméra vidéo que le patient avale - ont beaucoup fait progresser l'examen gastro-entérologique. Mais ces capsules évoluent à leur rythme : on ne peut les arrêter à un endroit précis. De plus, elles sont incapables d'effectuer des prélèvements pour biopsie, ou des interventions type destruction d'angiomes. Avec ce nouvel endoscope, en revanche, il est possible de prélever des tissus, d'extraire des polypes, de pulvériser du plasma argon (cryogénie) sur des angiodysplasies, sources de saignements.

Alain Angèle, directeur commercial adjoint de Fujinon, explique : « C'est d'autant plus précieux que 70 % des lésions de l'intestin grêle sont des hémorragies... qu'il est désormais facile de stopper. » Auparavant, il n'y avait d'autre choix que d'opérer par laparoscopie - deux pinces et une caméra sont introduites par de petites ouvertures. Cet appareil offre donc une thérapie moins invasive.

Comment ça marche ? L'endoscope peut être introduit en voie haute ou basse. Il comporte deux ballons pouvant être gonflés et dégonflés indépendamment, par des pédales sous le pied du gastro-entérologue. « Le dispositif avance un peu comme on fait passer un élastique dans un pantalon, en fronçant le tissu. Ici, on plisse, par l'effet des ballonnets gonflants, la peau de l'intestin sur l'endoscope », explique Alain Angèle.

Cet équipement a une longueur de fonctionnement de 2 m et un diamètre extérieur de 8,5 mm.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0875

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

les chercheurs du CTIF et de l'École centrale de Lille ont mis au point des mousses métalliques à base d'acier moins chères et plus résistantes que[…]

01/04/2009 | MATÉRIAUXR & D
MATÉRIAU

MATÉRIAU

TÉLÉCOMS

TÉLÉCOMS

ÉLECTROMÉNAGER

ÉLECTROMÉNAGER

Plus d'articles