Nous suivre Industrie Techno

Un écran souple "géant"

B. B.

LG.Philips LCD et E-Ink ont réalisé un écran enroulable de 10 pouces avec le procédé basé sur des microcapsules.

La start-up américaine E-Ink et le géant des écrans à cristaux liquides LG.Philips LCD (société commune à LG et Philips, basée en Corée du Sud), ont développé un prototype de "papier électronique", sorte d'écran flexible et enroulable de 10,1 pouces de diagonale. Une taille jusqu'alors jamais réalisée pour ce type d'afficheurs. Ce papier, d'une épaisseur de 300 microns, offrirait une résolution de 600 x 800 pixels, comparable à celle des écrans à tube cathodique, et un rapport de contraste de 10 : 1.

 

Du support publicitaire aux écrans des portables

 

Avec la technologie d'E-Ink, l'image se forme sur le papier électronique grâce à des microcapsules contenant des pigments noirs et blancs de charges opposées qui flottent dans un fluide transparent. Ces pigments s'élèvent ou tombent dans le fluide en fonction de la charge électrique à laquelle ils sont soumis. Serrés entre des plaques souples, les milliers de microcapsules que contient le papier, deviennent ainsi chaque point noir ou blanc de l'image.

À la différence des écrans LCD classiques, le papier électronique ne nécessite ni rétroéclairage, ni courant pour conserver son affichage, ce qui réduirait la consommation d'un facteur 100, selon E-Ink.

Les papiers électroniques flexibles pourraient avoir de nombreuses applications, notamment comme supports publicitaires ou comme écrans des appareils portables. Reste à savoir quel fabricant les commercialisera en premier. Fujitsu a déjà présenté, en juillet dernier, un papier électronique similaire en couleur de 3,8 pouces et Philips a exposé au salon IFA de Berlin un écran monochrome de 5 pouces.

L'écran de LG.Philips LCD et E-Ink a été présenté, au Japon, en octobre dernier, lors du salon FPD International sur les écrans plats.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0872

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

Alstom a annoncé, le 8 avril, avoir reçu la commande de 12 trains régionaux électrique-hydrogène de la part de SNCF[…]

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Plus d'articles