Nous suivre Industrie Techno

Un écran géant d’affichage public à base d’Oled

Un écran géant d’affichage public à base d’Oled

Une technologie qui doit encore améliorer sa durée de vie.

© DR

Mitsubishi prend le virage des Oled pour ses écrans de signalisation.

Mitsubishi Electric, spécialiste des grands écrans électroluminescents de signalisation et d’affichage dans les gares, aéroports, stades et autres lieux publics, se prépare à prendre le virage de la technologie Oled.

Le prototype d’écran géant de 155 pouces (3,9 m de diagonale) constitue le premier pas vers cette reconversion. Il est construit de façon modulaire par assemblage de 720 tuiles de 96 x 96 mm. Chaque tuile utilise 256 Oled rouges, vertes et bleues disposées au pas de 3 mm. Ces pixels en couleurs primaires sont visibles de près. Mais à partir d’une distance de 2 m, ils laissent la place une image à haute résolution comme sur un écran de télévision. Les Oled sont fournies par un fabricant japonais, dont le nom n’est pas révélé.

Cette technologie est censée rendre les systèmes d’affichage électroluminescent à haute résolution au pas de 3 ou 4 mm plus abordables que les produits traditionnels à base de LED. Mitsubishi Electric s’attend à une réduction de 50 % du coût pour les afficheurs au pas de 3 mm. Autre avantage : la flexibilité de construction liée à la modularité et la capacité de réaliser des écrans de différentes formes. Reste un point noir : la durée de vie jugée aujourd’hui insuffisante pour les applications d’affichage public à cause des problèmes de vieillissement des Oled. Les tests sont en cours pour déterminer la durée de vie. L’industriel japonais espère obtenir 20 000 heures, ce qui correspond à 2 ans et 4 mois de fonctionnement continu. Trop peu !

Ridha Loukil
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles