Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Un drone qui vole au contact de sa cible

Un drone qui vole au contact de sa cible

© DR

Grâce à sa coiffe en matériaux composites, le drone Flitting-Sensor du français Workfly peut s’approcher de sa cible jusqu’à la toucher, ce qui peut présenter un avantage concurrentiel dans certaines situations telles que l’inspection d’ouvrages ou d’installations industrielles.

Avant la parution de la réglementation de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) spécifique aux drones, la PME Workfly a entrepris la réingénierie de ses machines pour les adapter au scénario S-3, qui exige des appareils de moins de quatre kilogrammes. En l’espace d’un an, la société a allégé ses aéronefs de trois kilogrammes. L'enveloppe a notamment été repensée : grâce à ses arceaux en fibres d'aramide disposés en rayons de vélo, 30% de poids a été économisé par rapport aux anciens modèles.

Regardez un essai en vol du drone Flitting-Sensor :



Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

À l'occasion du lancement, le 11 mai, de leur chaire « Intelligence artificielle pour les applications robotiques en environnements[…]

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

La robotique mobile prend son indépendance dans les usines

La robotique mobile prend son indépendance dans les usines

Avec trois nouvelles imprimantes 3D, Stratasys part à la conquête de la production moyenne-série

Avec trois nouvelles imprimantes 3D, Stratasys part à la conquête de la production moyenne-série

Plus d'articles