Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un dispositif qui génère de l'électricité à partir des chutes de neige

Benoît Crépin

Sujets relatifs :

Un nanogénérateur capable de produire de l’électricité grâce aux chutes de neige a été mis au point par des chercheurs de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), aux États-Unis. Miniature, fin et peu coûteux, le dispositif s’avère également aussi flexible qu’une simple feuille de plastique.

Ce générateur s'appuie sur l'effet triboélectrique. Il s'agit d'une forme d’électrification par contact qui s’apparente à la célèbre « électricité statique ». « Cette énergie résulte de l’interaction entre un matériau qui capture des électrons et un autre qui en cède. On sépare les charges et l’on crée ainsi de l’électricité, au fond, à partir de rien », explique dans un communiqué Richard Kaner, chercheur spécialiste des matériaux innovants à UCLA et co-auteur d’une publication parue dans la revue Nano Energy. Un principe que le scientifique et ses collègues ont ainsi eu l’idée d’explorer avec une matière naturelle et saisonnièrement abondante sous certaines latitudes : la neige. « La neige est déjà chargée positivement, nous nous sommes donc demandés pourquoi on n’amènerait pas un autre matériau de charge opposée afin d’extraire cette charge et produire de l’électricité », retrace le co-auteur des travaux Maher El-Kady, biochimiste à UCLA. Restait toutefois à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles