Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un dispositif pour se chauffer aux poudres de peintures et plastiques

Ludovic Fery

Un procédé développé à l'Institut Fraunhofer de production et d'automatisation (IFF) de Magdebourg, en Allemagne, permet de valoriser les résidus poudreux de peintures et de plastiques en chaleur et électricité. Les utilisateurs peuvent économiser jusqu’à 25% sur leur consommation de gaz naturel, sans avoir à payer pour l’élimination des déchets.

Une première installation pilote existe sur le site du producteur de revêtement pour métaux allemand MBG, à Gerstungen. L’unité se compose de trois éléments : un brûleur à charbon pulvérisé dans lequel sont introduites les poudres, un circuit d’eau chaude relié à l'incinérateur et un système de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

Un nouveau rapport du Plan de Transformation de l'économie française du Shift Projet vient de paraître, le 18 novembre,[…]

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

Plus d'articles