Nous suivre Industrie Techno

Un directeur de la recherche à l’Ecole des Mines de Saint-Etienne

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Un directeur de la recherche à l’Ecole des Mines de Saint-Etienne

Didier Bernache-Assolant devient directeur adjoint en charge de la recherche.

© DR

L’EMSE vient de nommer Didier Bernache-Assollant comme directeur adjoint en charge de la recherche. Il dirigeait auparavant le Centre de recherche et de formation ‘‘Ingénierie et Santé’’ de l’école.

Didier Bernache-Assollant a été nommé directeur adjoint, chargé de la recherche, de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne. Il a en charge la mise en œuvre d’une stratégie de recherche qui doit dynamiser les travaux des chercheurs, accroitre leur visibilité internationale, favoriser l’atteinte d’objectifs d’excellence scientifique et la participation active de l’école aux différents réseaux locaux, régionaux et nationaux.

Une carrière bien remplie

Ingénieur civil des mines (71), il est titulaire d’un doctorat d’état (1976) et agrégé en Chimie (1977). Il a enseigné 24 ans (licences chimie et physique) à l’Université de Limoges dont il a été le directeur adjoint de 2000 à 2002. Il a conduit ses recherches au sein du laboratoire de Sciences des Procédés Céramiques et Traitement de Surfaces. De 2004 à 2010, il a dirigé le Centre de recherche et de formation ‘‘Ingénierie et Santé’’ de l’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne.

Il est directeur adjoint du Laboratoire des Procédés en Milieu Granulaire, UMR CNRS 5148 ; directeur adjoint de l’institut fédératif de recherche en Sciences Ingénierie et Santé IFR Inserm 143 ; membre du Conseil National des Universités en 31e section et expert pour différentes organisations : AERES ; ANR…

Ses travaux de recherche portent sur la réactivité des poudres : ils ont débuté par l’étude de l’adsorption sur des zéolithes puis se sont poursuivis par la modélisation physico-chimique du frittage. Depuis 10 ans, ses travaux sont orientés vers le développement des céramiques à usage médical. Il a encadré 22 thèses, déposé 4 brevets et a participé à 150 publications internationales.

Il dispense des cours dans l’axe Ingénierie Biologie et Santé, l’option Ingénierie et Santé, la filière médecin-ingénieur et le Master ‘‘Procédé et Matériaux’’.

Accroitre la visibilité de la recherche de l’école

L’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne compte, sur ses deux campus de Saint-Etienne (42) et Gardanne (13), 137 personnels scientifiques permanents dont 97 sont titulaires d’un doctorat. 150 doctorants sont présents dans les six centres de recherche et de formation de l’école qui couvrent les Sciences des Matériaux et des Structures, les Sciences des Processus Industriels et Naturels, l’Ingénierie et la Santé, le Génie Industriel et Informatique, les Sciences, l’Information et les Technologies pour l’Environnement, et le Centre de Microélectronique de Provence créé en 2003.

Didier Bernache-Assollant a entre autre la charge de la mise en œuvre d’une stratégie de recherche qui doit dynamiser les travaux des chercheurs, accroitre leur visibilité internationale, favoriser l’atteinte d’objectifs d’excellence scientifique et la participation active de l’école aux différents réseaux locaux, régionaux et nationaux.

La visibilité internationale des laboratoires passe en autre par la mise en œuvre d’une politique dynamique de mobilité pour les chercheurs comme pour les doctorants. L’école doit attirer les meilleurs enseignants/chercheurs.

Trouver des approches novatrices

Des thématiques innovantes doivent encore être poursuivies en s’appuyant sur la compétence et l’expertise des chercheurs des six centres de recherche. Le travail de recherche à l’interface entre plusieurs disciplines permettant l’émergence de thématiques originales comme la bioélectronique ou la santé ou encore une approche globale de la performance lorsque génie industriel, gestion de l’information, management et environnement sont combinés.

Des propositions d’évolution d’ordre structurel ou thématique permettant de continuer à placer l’école et ses unités de recherche sur cette trajectoire de progrès seront présentées d’ici quelques mois.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.emse.fr 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ecoles d'ingénieurs : 20e classement annuel

Dossiers

Ecoles d'ingénieurs : 20e classement annuel

Comme chaque année, nous publions notre classement exclusif des écoles d’ingénieurs, qui reflète l'implication[…]

26/02/2016 | Start-upFormation
Palmarès exclusif : les dix écoles d’ingénieurs championnes de l’innovation

Palmarès exclusif : les dix écoles d’ingénieurs championnes de l’innovation

La réalité virtuelle entre dans les lycées techniques

La réalité virtuelle entre dans les lycées techniques

Modélisation de la conception innovante

Modélisation de la conception innovante

Plus d'articles