Nous suivre Industrie Techno

Un détecteur de fumée made in France

Sujets relatifs :

,
Un détecteur de fumée made in France

Ce détecteur met en oeuvre une technologie française protégée par 100 brevets.

© D.R.

Qui dit électronique grand public dit fabrication en Asie. Finsécur démontre le contraire. Fondée en 2001, cette société se présente comme le seul fabricant de détecteurs de fumée en France. Sur un marché dominé par des géants comme Siemens, Honeywell, Matsushita ou United Technologies, elle espère trouver une place tout en continuant à fabriquer ses produits dans l'Hexagone. Pour rester compétitive, elle mise sur l'originalité de sa technologie et sa capacité à innover en conception.

Cantonné jusqu'ici aux professionnels, le marché est en train de s'ouvrir aux particuliers. D'ici 2015, tous les logements devraient être équipés d'un détecteur de fumées. À la clé, un marché de 30 millions de pièces. Mais le produit doit être adapté aux contraintes du grand public tant en conditions d'installation qu'en prix.

Finsécur se targue de disposer d'une technologie originale issue des recherches menées sur les gaz ionisants à l'ESPCI ParisTech. Cette technologie est protégée par 100 brevets. Mais cela ne suffit pas. Il faut aussi baisser les coûts. Le produit a été entièrement reconçu pour en simplifier la fabrication. Le nombre de composants a été ramené de 100 à 20. Le coût de revient a été divisé par 3. Le produit est vendu aujourd'hui dans la grande distribution aux alentours de 20 euros. L'optimisation de la conception se poursuit avec l'objectif de tomber à terme à seulement 10 composants.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0925

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles