Nous suivre Industrie Techno

Un cryostat hors normes

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
SDMS teste actuellement une installation innovante, le CRCC ou "Cryostat de Remplissage des Cibles Cryogéniques". Destinée au Laser Méga-Joule, elle sera opérationnelle en 2010.


Le spécialiste du soudage en salle blanche, SDMS, est en cours de terminer une installation destinée au projet LMJ (Laser Méga-Joule). Rappelons que celui-ci mettra en œuvre 240 faisceaux laser qui viendront impacter une micro-cible de 2 mm de diamètre avec une énergie de 1,8 MJ pour initier la fusion inertielle (2 millions de degrés pendant un milliardième de seconde). L'objectif étant de simuler ainsi les conditions thermonucléaires des armes nucléaires. Le cryostat en cours de réalisation permet de remplir six cibles à la fois avec un mélange de deutérium-tritium (isotopes de l'hydrogène).

Pour obtenir la concentration suffisante de matière, il faut remplir ces cibles avec du gaz à 1 300 bar, puis les refroidir à 19 degrés kelvins (-254°C) pour revenir à pression atmosphérique et pouvoir les manipuler aisément. Cette opération est réalisée dans des cellules de perméation haute pression refroidies par une machine cryogénique Stirling extérieure.



Le cœur cryogénique du système avec les 6 cellules de perméation
et les écrantages thermiques.


La précision de positionnement de la pince cryogénique qui manipule les cibles sous vide doit être de 0,2 mm pour éviter de détériorer les micro-ballons. C'est un automate qui va assurer cette fonction, avec un apprentissage pour se pré-positionner et un palpage pour garantir la précision aussi bien à chaud qu'à froid. L'ensemble est surveillé par plusieurs caméras optiques qui vérifient le bon déroulement des opérations de transfert sous vide des cibles vers les valises de transport. En effet, le CRCC étant installé au CEA de Valduc à côté de Dijon, les cibles sont acheminées en conditions cryogéniques jusqu'au CEA de Cesta à côté de Bordeaux, par transport routier.

Réalisé par la filiale ingénierie SNLS de SDMS, ce projet s'échelonne sur environ cinq ans et correspond à un budget de plus de 4 millions d'euros.

Mirel Scherer

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Pour distribuer à l’international ses antennes miniatures en bandes S et X pour satellites, la start-up issue du Centre national[…]

06/07/2020 | SpatialImpression 3D
OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Plus d'articles