Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un coprocesseur optique pour doper l’intelligence artificielle

Juliette Raynal

Utiliser la lumière pour accélérer le traitement des big data. C’est ce que propose la start-up LightOn, issue des travaux de recherche de trois laboratoires et finaliste du concours Hello Tomorrow Challenge, dédié aux start-up Deep Tech.

Incubée au sein d’Agoranov, la jeune pousse a mis au point un premier prototype d’un co-processeur optique ultrarapide et économe en énergie. Le dispositif, de la taille d’une boîte à chaussures, est composé d’un laser, d’un modulateur de lumière et d’un capteur. Il permet d’obtenir de manière analogique (donc sans calcul numérique), les résultats de projections aléatoires, utilisés comme entrée dans des algorithmes d’intelligence artificielle pour faire de la classification et des prédictions. « Notre technologie consiste à utiliser[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles