Nous suivre Industrie Techno

Un composite inspiré de la nacre

Sujets relatifs :

,
RECHERCHE

Imiter la nacre des coquillages pour concevoir un matériau alliant résistance et élasticité : c'est l'idée de chercheurs allemands de l'Institut de recherche sur les métaux Max Planck. Ils ont ainsi superposé des couches de dioxyde de titane et de polymères. Intérêt : freiner la propagation des fissures par les polymères. Ces dernières n'apparaissent que sous de fortes contraintes dans le dioxyde de titane, et s'y développent très vite. De l'épaisseur des couches de polymère dépendent les propriétés du matériau. L'équipe de l'institut Max Planck a donc testé différentes épaisseurs avant de conclure que la solution la plus satisfaisante consistait à superposer 100 nanomètres de métal pour 10 nanomètres de polymères, soit un rapport semblable à celui de la nacre. Quatre fois plus résistant à épaisseur identique que du dioxyde de titane, ce composite conserve toutefois son élasticité. Il pourrait être utilisé pour protéger des couches de revêtement contre les rayures ou renforcer la résistance à la rupture de composants électroniques, voire comme revêtement d'implants médicaux.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0918

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles