Nous suivre Industrie Techno

Un composant électronique qui capte l'énergie à sa source

Mathieu Brisou
Un composant électronique qui capte l'énergie à sa source

© MIT Christine Daniloff

Capable de capter et transformer en courant électrique l’énergie de l’environnement, un composant peut alimenter des circuits dépourvus de batteries.

Un circuit intégré capable de produire du courant à partir des vibrations, de la lumière ou de la chaleur du milieu ambiant est annoncé par une équipe du Massachussetts Institute of Technology (MIT) pilotée par Anantha Chandrakasan. Ce composant analyse en permanence les ressources disponibles et peut commuter de l’une à l’autre de manière à produire un courant de manière constante.

Le différentiel de température engendre entre 0,02 et 0,15 volts alors que capter les vibrations promet jusqu'à 5 volts. Pour lisser ces différences, le composant stocke le courant dans des condensateurs afin d’assurer une alimentation continue et analyse en temps réel le potentiel de chaque source d’énergie. Il est capable de gérer la production et le stockage de plusieurs sources à la fois. Etant très économe, il est même capable de s’autoalimenter.

Ses concepteurs suggèrent qu'il pourait servir à créer des produits dépourvus d’accus comme des sondes médicales ou environnementales, des jauges et autres capteurs distants. Ce projet financé dans le cadre de l’Interconnect Focus Center, un programme associant industriels des semi-conducteurs et de la défense ainsi que la DARPA, l'organe de recherche de la Défense américaine, fait l’objet d’une publication dans la revue IEEE Journal of Solid-State Circuit.

Mathieu Brisou

Pour en savoir plus

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Générer un faisceau lumineux grâce à une nano-antenne alimentée électriquement : voilà la[…]

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

Dossiers

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

"Il faut se lancer dans l'innovation parcimonieuse", lance Alain Cappy, ancien directeur de l'IEMN et de l'Ircica

Interview

"Il faut se lancer dans l'innovation parcimonieuse", lance Alain Cappy, ancien directeur de l'IEMN et de l'Ircica

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Plus d'articles