Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Un colorant fluorescent pour mesurer la dégradation d'un composite

Anaïs Marechal
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un colorant fluorescent pour mesurer la dégradation d'un composite

Une équipe de recherche du laboratoire américain de mesure des matériaux de Gaithersburg a mis au point une technique pour mesurer la dégradation d’un composite. En y incorporant un colorant fluorescent, ils observent pour la première fois l’endommagement des liaisons entre les fibres et la matrice d’un polymère renforcé de fibres. Des résultats publiés ce mois-ci dans la revue Composites science and technology.

Les polymères renforcés de fibres sont utilisés dans de nombreux domaines – construction, aérospatial, éoliennes, etc – pour leur bonne résistance. Leur dégradation s’explique majoritairement par la fracturation des fibres, difficilement observable avec les méthodes traditionnelles. 

Mécanophores

Pour mieux caractériser ce vieillissement, les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles