Nous suivre Industrie Techno

Un circuit imprimé souple en nanotubes de carbone

Ridha Loukil
Un circuit imprimé souple en nanotubes de carbone

Circuit imprimé sur substrat plastique

Pour la première fois, des chercheurs japonais et finlandais ont réussi le développement d’un circuit imprimé souple à nanotubes de carbone sur un substrat en plastique avec un procédé similaire à des rotatives.

Un circuit imprimé souple, assurant une fonction de logique séquentielle, vient d’être réalisé à partir de nanotubes de carbone sur un substrat en plastique. C’est une première mondiale à laquelle sont parvenus des chercheurs de l’Université de Nagoya, au Japon, en coopération, avec des collègues de l'Université Esko Kaupinen, en Finlande. Leur mérite réside dans le développement d’un procédé de fabrication rapide et simple similaire à l’impression par rotative (roll-to-roll). Selon les chercheurs impliqués dans le projet, ce procédé pourrait conduire à des circuits imprimés souples aussi bon marché que le papier électronique souple.

L’électronique souple fait l’objet d’intenses recherches partout dans le monde. Ce développement annonce de belles perspectives, tant en conception de produits électroniques qu’en usages. On pourrait par exemple disposer de grand écrans plats sur téléphones mobiles ou appareils photo, écrans qui se dérouleraient pour prendre peu de place.

L'intéret des nanotubes de carbone

Les circuits souples utilisent comme substrat du papier ou du plastique. Des matériaux qui posent des contraintes de fabrication (température, traitement…). Ils font appel à des semi-conducteurs comme l’oxyde de zinc, trop complexe à mettre en œuvre, ou des polymères, limités en performances à cause de leur faible mobilité électronique. C’est pourquoi les chercheurs pensent aux nanotubes de carbone qui combinent stabilité chimique et une forte mobilité. Mais jusqu’ici, le processus de déposition par dispersion sur le substrat se traduisait par une dégradation des propriétés électriques des nanotubes de carbone.

Les chercheurs ont fait appel ici à un procédé de déposition chimique en phase vapeur qui offre l’avantage de réaliser un dépôt uniforme. Selon les chercheurs, l’opération ne prend que quelques secondes, parce qu'elle s'effectue selon le principe du Roll-to-roll comme sur une rotative. La mobilité mobilité obtenue dans les nanotube de carbone atteint 35 cm²/V.s.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : https://app3.infoc.nedo.go.jp

 

 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un dispositif qui génère de l'électricité à partir des chutes de neige

Un dispositif qui génère de l'électricité à partir des chutes de neige

Un nanogénérateur capable de produire de l’électricité grâce aux chutes de neige a été mis au[…]

19/04/2019 |
Des objets en lévitation grâce à la lumière

Des objets en lévitation grâce à la lumière

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles