Nous suivre Industrie Techno

Un chercheur du CNRS dit non à la prolongation de vie des centrales

Thomas Blosseville
Un chercheur du CNRS dit non à la prolongation de vie des centrales

« On est aux limites de la Physique », constaste Jean-Marie Brom.

© DR

Faut-il mettre les centrales nucléaires françaises à la retraite ? Jean-Marie Brom, directeur de recherche au CNRS dans la physique des hautes énergies, donne son avis.

« Non, il ne faut pas prolonger les centrales. Les motivations sont avant tout commerciales, pour maintenir l’image de la filière nucléaire à l’étranger. Et politiques : dans un pays centralisé comme la France, l’atome concentre les clés de l’énergie en quelques unités et reporte toujours les problèmes à plus tard. Au lancement du programme nucléaire, nous avions de l’uranium en France. Il signifiait indépendance énergétique. A l’époque, la société croyait qu’avec la science, tout était possible : l’Homme venait de marcher sur la Lune, le Concorde volait… Elle pensait que la technologie, un jour ou l’autre, résoudrait tous les problèmes posés par le nucléaire. Démantèlement, déchets radioactifs… Mais désormais, cette logique n’est plus valable. On sait que la physique a des lois qu’on ne peut outrepasser ».

Propos receuillis par Thomas Blosseville.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plastic Omnium et ElringKlinger s’allient pour produire des piles à hydrogène destinées à la mobilité

Plastic Omnium et ElringKlinger s’allient pour produire des piles à hydrogène destinées à la mobilité

Le français Plastic Omnium et l’allemand ElringKlinger ont annoncé le 29 octobre la signature d’un accord visant à[…]

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

Plus d'articles