Nous suivre Industrie Techno

Un catalyseur pour produire moins cher de l'hydrogène

Sujets relatifs :

, ,

Des chercheurs français ont découvert une famille de catalyseurs qui permettent la production d'hydrogène à coût réduit.

Les procédés de fabrication d'hydrogène à partir de l'eau ont des goûts de luxe ! Ils utilisent en effet des catalyseurs métalliques à base de métaux nobles tels que le platine, le ruthénium, l'iridium, bien trop rares et trop chers pour espérer être un jour utilisés à l'échelle industrielle. « Il est nécessaire de trouver une solution de rechange avant de pouvoir envisager une généralisation de l'utilisation de l'hydrogène comme vecteur d'énergie », tranche Ally Aukauloo, de l'Institut de chimie moléculaire et des matériaux d'Orsay. Dans cette quête de longue haleine, le chercheur et son équipe viennent justement de franchir une étape décisive. Ils ont mis au point une nouvelle famille de catalyseurs à base de cobalt. Beaucoup moins coûteux, ces composés peuvent également être produits en une seule étape, ce qui constitue un atout dans leur fabrication en vue de leur application dans des électrolyseurs industriels. « On peut également envisager de les utiliser dans des cellules photoélectrochimiques de décomposition de l'eau », ajoute le chercheur. Devant ces résultats stimulants, un brevet a été déposé et la Compagnie européenne des technologies d'hydrogène travaille actuellement à leur qualification en vue des applications industrielles.

L'espoir d'une source d'énergie inépuisable

« Il reste du travail, confie Ally Aukauloo. Nous avons testé la stabilité de notre composé sur des électrodes. Elle est prometteuse. Mais nous devons encore l'optimiser pour que l'efficacité de la réaction soit la même qu'avec le platine. Ces résultats sont néanmoins enthousiasmants ! » Car l'enjeu est de taille. L'hydrogène, inexistant à l'état naturel sur Terre, constitue en effet l'un des espoirs d'une source d'énergie renouvelable. Produit à partir de l'eau et de l'énergie solaire, il serait inépuisable... Mais actuellement, le gaz est produit à partir du méthane, une ressource fossile. Seule la mise au point d'un procédé d'électrolyse de l'eau efficace et peu cher permettra donc le passage du rêve à la réalité.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0908

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

D’après une publication relayée par IEEE Spectrum, le journal de l’association professionnelle « Institut des[…]

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

Plus d'articles