Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un catalyseur à base de fer qui ne rouille pas

Ludovic Fery

Des nanoparticules de fer stabilisées dans une matrice polymère forment un catalyseur performant pour les réactions d’hydrogénation. Il est à même de concurrencer les catalyseurs à base de métaux rares, plus coûteux, tels le palladium ou le platine.

La composition de ce matériau innovant est décrite dans l’édition du 27 juin de la revue Green Chemistry. Les nanoparticules de fer sont produites dans la matrice d'une résine amphiphile, ce qui a l’avantage de protéger le métal de l’oxydation en présence d’eau ou d’oxygène, tout en laissant l'accès des réactifs[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une hétérostructure semi-conductrice pour améliorer les piles à combustible en céramique

Une hétérostructure semi-conductrice pour améliorer les piles à combustible en céramique

Des chercheurs affiliés à plusieurs universités et instituts chinois ont trouvé un moyen pour diminuer la[…]

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Plus d'articles