Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un catalyseur à base de fer qui ne rouille pas

Ludovic Fery

Des nanoparticules de fer stabilisées dans une matrice polymère forment un catalyseur performant pour les réactions d’hydrogénation. Il est à même de concurrencer les catalyseurs à base de métaux rares, plus coûteux, tels le palladium ou le platine.

La composition de ce matériau innovant est décrite dans l’édition du 27 juin de la revue Green Chemistry. Les nanoparticules de fer sont produites dans la matrice d'une résine amphiphile, ce qui a l’avantage de protéger le métal de l’oxydation en présence d’eau ou d’oxygène, tout en laissant l'accès des réactifs[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

Tiamat Energy a annoncé le 21 novembre son intention de construire la première ligne de production de batteries sodium-ion au monde,[…]

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Plus d'articles