Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un catalyseur à base de fer qui ne rouille pas

Ludovic Fery

Des nanoparticules de fer stabilisées dans une matrice polymère forment un catalyseur performant pour les réactions d’hydrogénation. Il est à même de concurrencer les catalyseurs à base de métaux rares, plus coûteux, tels le palladium ou le platine.

La composition de ce matériau innovant est décrite dans l’édition du 27 juin de la revue Green Chemistry. Les nanoparticules de fer sont produites dans la matrice d'une résine amphiphile, ce qui a l’avantage de protéger le métal de l’oxydation en présence d’eau ou d’oxygène, tout en laissant l'accès des réactifs[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le polystyrène en quête d’une filière de recyclage

Le polystyrène en quête d’une filière de recyclage

Énormément utilisé dans l’emballage, notamment alimentaire, le polystyrène n’est pas apte au recyclage[…]

Recyclage des plastiques : la voie chimique monte en puissance

Dossiers

Recyclage des plastiques : la voie chimique monte en puissance

Realcat met le criblage haut débit au service du recyclage des plastiques

Dossiers

Realcat met le criblage haut débit au service du recyclage des plastiques

L'électrodéposition pour améliorer la séparation du cobalt et du nickel des batteries lithium-ion

Fil d'Intelligence Technologique

L'électrodéposition pour améliorer la séparation du cobalt et du nickel des batteries lithium-ion

Plus d'articles