Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Les caméras térahertz vont gagner en flexibilité et en polyvalence. Une équipe de chercheurs de l’Institut de technologie de Tokyo (Tokyo Tech) a mis au point un nouveau type de capteurs térahertz dédié aux opérations de contrôle non destructif. Placés sur un support flexible, facilement redimensionnables et capables de fonctionner en réseau, ces capteurs peuvent être utilisés pour examiner des objets aux formes complexes, dont certaines zones peuvent échapper aux caméras standards. Ces travaux ont été publiés fin janvier dans la revue Advanced Functionnal Materials.

Capables de détecter des ondes dont la fréquence se situe entre 300 GHZ et plusieurs milliers de GHz – soit une plage se situant entre les infrarouges et les micro-ondes- les caméras térahertz sont des dispositifs prometteurs dans le domaine du contrôle non destructif. Ces ondes peuvent en effet pénétrer un grand nombre de matériaux, sans nécessiter de mesures de protections particulières comme avec les micro-ondes ou les rayons X.

Réduire le récepteur

Cette propriété permet à ces caméras d’être potentiellement déployées directement sur les chaines de production industrielles pour contrôler « en ligne » l’intérieur des pièces. Elles peuvent aussi être placées sur le terrain, pour vérifier le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles