Nous suivre Industrie Techno

Un capteur cardiaque biocompatible et souple

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Un capteur cardiaque biocompatible et souple

Biocateur cardiaque souple réalisé en silicium.

Des chercheurs de l’University of Pennsylvania ont développé un dispositif électronique implantable qui fournit une cartographie précise de l’activité cardiaque.

Un capteur cardiaque souple ! Tel est le dispositif électronique implantable mis au point et testé par une équipe de chercheurs (cardiologues, spécialistes des matériaux, bio-ingénieurs…) de l’University of Pennsylvania, aux Etats-Unis. C’est le premier de ce type réalisé en silicium. De par sa souplesse, il s’installe au plus des tissus à suivre afin de fournir une cartographie plus fine et plus précise que l’électrocardiogramme obtenu avec des électrodes extérieures. Des applications potentielles existent aussi dans le domaine neurologique pour le suivi par exemple de l’Alzheimer ou de l’épilepsie.

Biocompatible et étanche, le dispositif s’implante dans l'organisme, par exemple sous la clavicule ou dans l'abdomen. Ainsi, les signaux sont captés au niveau des tissus, ce qui permet de disposer d'un nombre beaucoup plus élevé d'électrodes pour la détection ou la stimulation qu'il n'est actuellement possible. Les appareils actuels de cartographie offrent jusqu'à 10 fils dans un cathéter implanté autour du cœur et relié à des circuits électroniques rigides éloignés des tissus cibles. Cette conception est imposée par les contraintes de l'électronique qui ne peut pas être mouillée et ne doit pas toucher les tissus cibles.

Le dispositifs créé par les chercheurs américains mesure seulement 25 µm d’épaisseur sur une surface de 1,5 cm². Sa souplesse vient du fait qu’il a été réalisé, non pas sur du silicium massif comme c’est les cas de circuits électroniques classiques, mais sur un ruban de silicium à l’échelle nanométrique. Il embarque pour la mesure une matrice de 288 électrodes. Il a été testé sur le cœur de porc.

Les recherches se poursuivent dans l’objectif d’y intégrer un système d’alimentation électrique autonome convertissant les mouvements du cœur en électricité. Autre axe de travail : le développement de modèles entièrement extensibles, comme une bande de caoutchouc capable d’envelopper de vastes zones de tissus courbes.  

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.upenn.edu

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Dompter les ondes radiofréquences devient un enjeu fondamental pour de nombreuses applications, communications en tête. S’inspirant[…]

25/03/2020 | TélécomsRFID
Pour bien commencer la semaine : Les atouts de Qualcomm pour la 5G dédiée à l'industrie

Pour bien commencer la semaine : Les atouts de Qualcomm pour la 5G dédiée à l'industrie

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

Dossiers

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

Plus d'articles