Nous suivre Industrie Techno

Un bonnet pour mesurer la fréquence cardiaque !

Un bonnet pour mesurer la fréquence cardiaque !

La fibre optique créée par des chercheurs de l'Empa peut être traité directement comme fil dans le textile afin de créer les émetteurs et les détecteurs pour un capteur de fréquence cardiaque. (Photo: Empa)

On savait la fibre optique particulièrement efficace pour le transport d'informations. Des chercheurs suisses ont réussi à intégrer cette technologie dans des tissus, pour en faire des capteurs ! 

Des chercheurs du Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa), à Saint Gall, en Suisse, ont développé des fibres optiques plastiques suffisamment souples pour être tissées, tricotées, ou nouées directement dans le textile. Elles supportent même un lavage désinfectant, tout en étant fabricables industriellement. Pour cela, les chercheurs ont utilisé de la fibre optique polymère soumise à un procédé de fusion pour la rendre plus souple.

Des fibres optiques qui servent de capteurs

Les chercheurs ont pu utiliser les fibres comme capteurs dans un bonnet, pour mesurer la fréquence cardiaque de personnes par le front. Selon les variations du signal lumineux récupéré en sortie, il est possible d’en déduire la valeur du pouls !  Des applications sont envisagées en médecine ou dans les vêtements de sport. Il pourrait servir à surveiller l’irrigation sanguine et éviter la formation d’escarres chez des patients alités. Les chercheurs travaillent aussi à mesurer la saturation de sang en oxygène ou surveiller ainsi d’autres produits du métabolisme. L’Empa, le Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM) à Neuchâtel, l'Hôpital universitaire de Zurich et le Centre suisse des paraplégiques à Nottwil (LU) ont participé à ces travaux. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« L’onde de choc de la pandémie nous oblige à repenser nos modèles industriels », pointe Laurent Manach, directeur général du pôle EMC2

« L’onde de choc de la pandémie nous oblige à repenser nos modèles industriels », pointe Laurent Manach, directeur général du pôle EMC2

Le pôle de compétitivité EMC2 a organisé le 22 avril l’édition 2021 de son Forum Open Innovation qui met en[…]

[Portrait] Guylain Ozzello, l'ingénieur qui révolutionne l'architecture des servovalves

[Portrait] Guylain Ozzello, l'ingénieur qui révolutionne l'architecture des servovalves

Combiner métasurface et cristaux liquides pour mieux détecter les gaz

Fil d'Intelligence Technologique

Combiner métasurface et cristaux liquides pour mieux détecter les gaz

Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Thèses Cifre, 40 ans d’un dispositif plébiscité par les industriels

Plus d'articles