Nous suivre Industrie Techno

abonné

Un béton biosourcé renforcé aux fibres de lin

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,

Un projet collaboratif de valorisation du lin comme éco-matériau pour le secteur de la construction a été lancé par une équipe de chercheurs pluridisciplinaire issue de l’ESITC Caen, école d’ingénieurs spécialisée dans le BTP, de l’entreprise de BTP CMEG spécialisée dans la préfabrication de panneaux de façades et de bardage en composite ciment verre, et de l’entreprise Teillage Vandecandelaère.

Le projet Btonlin, doté d’un budget de plus de 500 000 euros sur deux ans, vise à remplacer dans le béton des fibres de renforcement (métalliques, verre, etc.), par des fibres de lin issues de la production régionale, la Normandie étant le 1er producteur mondial de cette matière naturelle. Moins impactantes pour l’environnement, ces fibres permettront, grâce à leurs caractéristiques et leur qualité de résistance, le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

Les 10ème rencontres de l’électronique imprimée, organisée par l’Association française de[…]

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

« Une signature moléculaire du Covid-19 dans l'air expiré se dessine », dévoile le chercheur Christian George

« Une signature moléculaire du Covid-19 dans l'air expiré se dessine », dévoile le chercheur Christian George

Plus d'articles