Nous suivre Industrie Techno

Un barbecue fabriqué en un clin d'oeil

M. S.

Sujets relatifs :

, ,

- Plusieurs partenaires ont prouvé, au salon Lamiera, l'intérêt d'une ligne de fabrication automatique d'un nouveau produit.

Comment passer au plus vite de l'idée au produit fini ? C'est la question à laquelle ont voulu répondre plusieurs constructeurs d'équipements pour l'usinage de la tôle et fournisseurs de solutions informatiques au salon Lamiera 2006 de Bologne, en Italie (10-13 mai 2006).

Les dix-sept partenaires de ce projet de recherche ont créé de toutes pièces une ligne qui fabriquait, au salon, un barbecue de jardin dessiné par le designer italien Massimo Cattaneo.

De la conception à la décoration au laser

Ainsi, la conception du produit est réalisée grâce au système de CFAO d'Autodesk. Deux équipements assurent le formage du disque (diamètre : 475 mm) de ce barbecue. Il s'agit d'une presse de découpe de la tôle d'acier Inox en bobine Teap qui alimente une machine qui coupe automatiquement le disque. Conçue par Elma, cette dernière assure une précision de positionnement de 0,1 mm, même à des cadences de travail élevées. Une presse Galdabini à quatre montants d'une puissance de 2 500 kN assure ensuite l'opération d'emboutissage du disque, chargé sur cette machine par un système de transfert électronique. Les systèmes de sécurité de la presse sont fournis par Enerpac.

Le support du grill (des pièces en acier Inox de 3 mm d'épaisseur, mais aussi en granit, pierre, aluminium et verre) est réalisé grâce à la découpe par jet d'eau sur une machine Tecnocut. Un équipement doté d'un système de contrôle dynamique de la tête 5 axes, le IKC (Intelligent Kerf Compensation), assure la précision nécessaire pour l'usinage de ces différents matériaux et des formes complexes. Le porte-grille doit passer ensuite par les fourches caudines du contrôle- mesure effectué sur une machine tridimensionnelle de Hexagon Metrology. Le châssis du barbecue est fabriqué en tubes qui sont découpés, cintrés et façonnés sur une cellule de fabrication automatique de Crippa. Ce qui assure un montage et démontage facile de ces tubes.

Plusieurs opérations de finition (marquage, satinage par micro-ponçage, décoration graphique au laser) achèvent cette démonstration qui n'a pas laissé indifférents les visiteurs du salon transalpin. Selon Enrico Annacondia, spécialiste à la direction technique du syndicat italien de la machine-outil (Ucimu), cette approche réduit de plus de 20 % le temps nécessaire pour la réalisation d'un tel produit. Sans parler de l'amélioration de la qualité...

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0879

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au Vaudreuil, Schneider Electric fait ses premières armes en 5G

Au Vaudreuil, Schneider Electric fait ses premières armes en 5G

Schneider Electric et Orange peuvent être considérés comme les pionniers français de la 5G industrielle. Depuis mars, ils[…]

18/12/2020 | RéseauxNokia
Ariane 6, lanceur de l'industrie 4.0 chez ArianeGroup

Ariane 6, lanceur de l'industrie 4.0 chez ArianeGroup

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Avec l’arrivée de la 5G, l’industrie des semi-conducteurs doit se réinventer, pointe Accenture

Avec l’arrivée de la 5G, l’industrie des semi-conducteurs doit se réinventer, pointe Accenture

Plus d'articles