Nous suivre Industrie Techno

Un autoradio avec disque dur

Ridha LOUKIL
Dévoilé par Pioneer, il peut enregistrer 150 heures de musique numérique.
Les produits grand public bénéficiant d'un disque dur se multiplient sur le marché. Le dernier exemple est dévoilé par le japonais Pioneer. C'est un autoradio stéréo capable de lire les CD-Rom et CD-Audio. Grâce à son disque dur intégré de 10 Go, il peut enregistrer 150 heures de musique numérique. L'autoradio lit les fichiers musicaux MP3 gravés sur CD-Rom. Chaque fois qu'il lit un CD-Audio ou CD-Rom, l'utilisateur peut en transférer le contenu musical sur le disque dur. Au bout d'un certain temps, il dispose d'une véritable discothèque mobile dans la voiture. Le disque dur intègre un logiciel qui reconnaît automatiquement les titres enregistrés et les noms des artistes. Les titres peuvent alors être classés afin d'en faciliter la sélection en lecture à partir d'un seul bouton. L'autoradio peut être aussi alimenté en contenu musical sécurisé avec une minicarte MemoryStick.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles