Nous suivre Industrie Techno

Infographie

Un atlas des réserves mondiales en terres rares

Ludovic Fery
Un atlas des réserves mondiales en terres rares

La très inégale répartition des terres rares.

© DR

Malgré la main mise de la Chine sur la production mondiale, le géant asiatique détient probablement moins de 50 % des réserves de terres rares présentes à la surface du globe.

En 2010, la Chine a assuré 97 % de la production mondiale de terres rares, mais n’en a consommé qu’un peu plus de la moitié. Hormis les Etats-Unis, qui vont bientôt redémarrer l’extraction minière, les plus importants consommateurs sont le Japon, l’Allemagne et la France.



© SIA Conseil


Cet atlas réalisé par le cabinet SIA Conseil, à partir de données d’études géologiques, illustre bien le malaise autour de ces métaux particulièrement stratégiques appelés lanthanides : les pays demandeurs sont pauvres en minerais. D’où l’intérêt pour l’Europe de se positionner sur des projets miniers qui démarrent à l’étranger, notamment en Asie et en Afrique.

Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Tribune] Cinq prévisions (humaines) pour la maintenance des équipements de production en 2020

[Tribune] Cinq prévisions (humaines) pour la maintenance des équipements de production en 2020

Simon Kampa, fondateur et PDG de Senseye, spécialiste de la maintenance prédictive, identifie pour Industrie & Technologies cinq[…]

« La France a tous les atouts pour faire émerger des licornes en robotique », lance Renaud Heitz, co-fondateur d’Exotec

« La France a tous les atouts pour faire émerger des licornes en robotique », lance Renaud Heitz, co-fondateur d’Exotec

Pour bien commencer la semaine : Lhyfe industrialise la production d’hydrogène vert

Pour bien commencer la semaine : Lhyfe industrialise la production d’hydrogène vert

"Les robots modernes sont incroyablement maladroits", pointe Vincent Hayward, spécialiste de l'haptique et lauréat du Grand Prix Inria 2019

"Les robots modernes sont incroyablement maladroits", pointe Vincent Hayward, spécialiste de l'haptique et lauréat du Grand Prix Inria 2019

Plus d'articles