Nous suivre Industrie Techno

Un amortisseur tombé du ciel dans des chaussures

Muriel de Véricourt
Un amortisseur tombé du ciel dans des chaussures

Des chaussures bien amorties.

© DR

Une technologie issue des satellites débarque dans la semelle des chaussures de ville !

Descendue du ciel jusque dans les talons, une technologie innovante d’amortissement, développée et commercialisée à partir de 1995, notamment à l’usage des satellites, a récemment atterri dans des chaussures.

Mise au point conjointement par une école d’ingénieurs, l’Ismans et une société d’ingénierie spécialisée dans le domaine de l’atténuation vibratoire et acoustique des structures, Artec, cette technologie s'appelle SPADD (Smart PAssive Damping Device). Contrairement aux autres techniques visant à limiter les vibrations, elle ne fait appel, ni à une augmentation de la masse visant à diminuer la fréquence de résonnance, ni à l’usage de raidisseurs pour augmenter cette fréquence.

Sa botte secrète ? L’intégration dans la structure d’un dispositif léger dissipateur d’énergie, qui présente en outre l’avantage d'augmenter la rigidité. Utilisée dans des satellites, mais aussi des navires, des sous-marins, des sous-ensembles automobile, des véhicules blindés ou même le très grand téléscope du Chili, elle débarque donc dans des chaussures de ville, commercialisées sous la marque Cap-K.

Muriel de Vericourt

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

SpaceX passe avec succès le test en vol d’évacuation d’urgence de Crew Dragon

SpaceX passe avec succès le test en vol d’évacuation d’urgence de Crew Dragon

Dimanche 19 janvier, SpaceX a réalisé avec succès le test en vol d'évacuation d'urgence de sa capsule Crew Dragon.[…]

20/01/2020 | SpatialNasa
Pour bien commencer la semaine : La France se lance dans la course au quantique

Pour bien commencer la semaine : La France se lance dans la course au quantique

SpaceX porte à 180 le nombre de satellites Starlink en orbite... et creuse l'écart avec OneWeb

SpaceX porte à 180 le nombre de satellites Starlink en orbite... et creuse l'écart avec OneWeb

[L'année 2019 en technos] Top départ pour les constellations de OneWeb et SpaceX

[L'année 2019 en technos] Top départ pour les constellations de OneWeb et SpaceX

Plus d'articles