Nous suivre Industrie Techno

Un amas stellaire dans l'œil de Gaia

Julien Bergounhoux

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un amas stellaire dans l'œil de Gaia

Antenne de Gaia dans une salle de test au centre madrilène de EADS CASA.

© Astrium - A. Martin

Le satellite d'observation Gaia, développé par l'Agence spatiale européenne (ESA), vient de publier sa première photo. On peut y voir le jeune amas stellaire NGC1818, situé dans le Grand nuage de Magellan (LMC). C'est une première étape importante, même s'il ne s'agit que d'un test de calibration avant le début de la mission scientifique, consacrée à la mesure de la position, de la distance et du mouvement des étoiles.

Cette première image de Gaia, où figure un amas stellaire du Grand nuage de Magellan, n'est qu'un avant goût de ses performances. Le champ de vision est de 212 x 212 secondes d'arc et l'image est à peu près orientée avec le nord en haut et l'est à gauche. Le temps d'intégration de l'image a été de 2,85 secondes, et l'image couvre moins d'un pour cent de la capacité totale du champ de vision du satellite.

Le design général de Gaia a été optimisé pour pouvoir effectuer des mesures précises de position, et les miroirs principaux de ses deux télescopes sont rectangulaires au lieu d'être ronds. Et pour mieux correspondre aux images fournies par les télescopes, les pixels produits par ses détecteurs de plan focal sont rectangulaires. L'image a d'ailleurs été ré-échantillonnée avec des pixels carrés pour obtenir ce cliché de NGC1818.

En outre, afin de maximiser sa sensibilité aux étoiles dont la luminosité qui nous parvient est très faible, la caméra principale n'utilise pas de filtres et fournit des données d'intensité à large bande en lieu et place d'images en couleurs. Les fausses couleurs utilisées dans cette image ne correspondent d'ailleurs qu'à l'intensité, les couleurs réelles et les propriétés spectrales des étoiles étant mesurées par d'autres instruments de Gaia.


Cliquer pour agrandir

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

SpaceX passe avec succès le test en vol d’évacuation d’urgence de Crew Dragon

SpaceX passe avec succès le test en vol d’évacuation d’urgence de Crew Dragon

Dimanche 19 janvier, SpaceX a réalisé avec succès le test en vol d'évacuation d'urgence de sa capsule Crew Dragon.[…]

20/01/2020 | SpatialNasa
Pour bien commencer la semaine : La France se lance dans la course au quantique

Pour bien commencer la semaine : La France se lance dans la course au quantique

SpaceX porte à 180 le nombre de satellites Starlink en orbite... et creuse l'écart avec OneWeb

SpaceX porte à 180 le nombre de satellites Starlink en orbite... et creuse l'écart avec OneWeb

[L'année 2019 en technos] Top départ pour les constellations de OneWeb et SpaceX

[L'année 2019 en technos] Top départ pour les constellations de OneWeb et SpaceX

Plus d'articles