Nous suivre Industrie Techno

Un alliage de cuivre aux propriétés antimicrobiennes

Un brevet sur un nouvel alliage cuivre-zinc aux vertus antimicrobiennes vient d'être déposé par la société Favi, acteur majeur de la fonderie sous pression d'alliages cuivreux. Les sociétés Favi, fondeur sous pression d’alliages cuivreux, et Afica, affineur de ces mêmes alliages, ont étroitement collaboré, au développement de l’AB+, laiton dont la composition exacte restera secrète jusqu’à la publication du brevet qui le protège. La première gamme de produits est commercialisée depuis peu alors que les travaux ont démarré en 2007.

« Les propriétés naturelles antiseptiques du cuivre sont connues depuis l’Antiquité. Ce matériau est encore utilisé dans certains produits pharmaceutiques et dans les peintures anti-fooling pour coques de bateaux », souligne Corinne Lacquemant, chef de projet Antimicrobial Brass+ (AB+), nom du nouvel alliage cuivreux antimicrobien. Pour imposer ces[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

L'électrolyseur de 2 mégawatts au cœur de l'usine de production d'hydrogène décarboné[…]

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles