Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Un alliage cuivre-titane pour accroître la résistance des pièces imprimées en 3D

Un alliage cuivre-titane pour accroître la résistance des pièces imprimées en 3D

© RMIT

Une équipe de chercheurs de l’université RMIT de Melbourne (Australie) a mis au point un nouvel alliage métallique dédié à la fabrication additive. Composé de titane et de cuivre, il permet de produire des pièces nettement plus résistantes que celles réalisées avec un alliage de titane traditionnel. Les résultats de ces travaux ont été publiés, début décembre, dans la revue Nature.

Aujourd’hui couramment utilisés dans la fabrication additive métal haute performance, les alliages de titane ne sont pas exempts de défauts. Avec une vitesse de refroidissement élevée, ces métaux se lient entre eux lors du processus d'impression, en créant des structures cristallines verticales. Celles-ci fragilisent la pièce en la rendant[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

L'électrolyseur de 2 mégawatts au cœur de l'usine de production d'hydrogène décarboné[…]

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles